Les serveurs sont chez All2All à Zaventem et l'équipe dans le quartier d'Ixelles. Avec une coopérative dédicacée aux services en ligne "éthiques et locaux", Nubo souhaite importer en Belgique le modèle alternatif du réseau européen CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Neutres et Solidaires). Pour y parvenir, elle doit franchir d'ici fin 2023 le cap des 2.000 utilisateurs.

Trois ans après sa création, Nubo a lancé fin janvier ses services en ligne "libres et éthiques" via une plate-forme disponible en français et néerlandais. La coopérative compte pour l'instant 694 coopérateurs et 350 utilisateurs abonnés. Sa pérennité économique devrait être assurée à l'horizon 2024 avec un seuil de 2.000 utilisateurs. Pour atteindre ce seuil, elle doit dépasser le premier cercle des convaincus et séduire un public plus large pas toujours sensibilisé à la protection des données et habitués aux services "gratuits" des grandes plates-formes américaines. Pour ce faire, Nubo a planifié début de l'été une phase de tests auprès d'une cinquantaine d'entre eux. A partir de leurs retours, la coopérative procédera à une refonte majeure de son interface utilisateur et développera des procédures d'accompagnement et de migration vers sa solution. C'est en ce sens qu'elle a introduit une demande de financement auprès d'Innoviris dans le cadre de l'appel à projet 'Prove Your Social Innovation'. Réponse attendue fin avril.

L'originalité du projet industriel Nubo est de proposer des services numériques essentiels dans une formule coopérative.

Mail et cloud

L'originalité du projet industriel Nubo est de proposer des services numériques essentiels (Mail et Cloud) dans une formule coopérative. Les utilisateurs de Nubo ont accès à une adresse mail et un espace de stockage en ligne couplés à des services associés (partages, synchronisation) ainsi que des services annexes comme la gestion de calendrier, de carnets d'adresses, de sondages et la possibilité de visio-conférences. Une charte garantit la localisation européenne des données et leur non-utilisation à quelque fin commerciale que ce soit.

Nubo
© Nubo

Les services de Nubo sont installés sur 3 serveurs mis en grappe avec un système de fichier distribué Open Source (GlusterFS) et une base de données synchronisée (MariaDb), le tout dans le centre de données de All2All à Zaventem. Gluster permet d'agréger la capacité disque des différents noeuds du cluster ainsi que la parallélisation et la réplication du stockage. La solution a été pensée pour pouvoir grandir facilement. Stijn Vanhandsaeme, administrateur système: "La charge des données est partagée entre les serveurs. Si on a besoin de puissance supplémentaire, il "suffit" d'ajouter une machine et de l'intégrer dans le groupe pour que les requêtes soient balancées d'un serveur à l'autre en fonction de la charge de chacun. Cela ouvre la porte sur la haute disponibilité et l'évolutivité à la demande."

Kit de réplication

La transparence voulue par Nubo prévoit encore la production d'une documentation d'installation et d'une publication structurée du code et de la configuration de sa solution. L'objectif: permettre à d'autres opérateurs de la répliquer et de se lancer très rapidement sur ce marché du numérique citoyen et libre.

Nubo

Siège social: Ixelles

Site web: Nubo.coop

Les serveurs sont chez All2All à Zaventem et l'équipe dans le quartier d'Ixelles. Avec une coopérative dédicacée aux services en ligne "éthiques et locaux", Nubo souhaite importer en Belgique le modèle alternatif du réseau européen CHATONS (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Neutres et Solidaires). Pour y parvenir, elle doit franchir d'ici fin 2023 le cap des 2.000 utilisateurs. Trois ans après sa création, Nubo a lancé fin janvier ses services en ligne "libres et éthiques" via une plate-forme disponible en français et néerlandais. La coopérative compte pour l'instant 694 coopérateurs et 350 utilisateurs abonnés. Sa pérennité économique devrait être assurée à l'horizon 2024 avec un seuil de 2.000 utilisateurs. Pour atteindre ce seuil, elle doit dépasser le premier cercle des convaincus et séduire un public plus large pas toujours sensibilisé à la protection des données et habitués aux services "gratuits" des grandes plates-formes américaines. Pour ce faire, Nubo a planifié début de l'été une phase de tests auprès d'une cinquantaine d'entre eux. A partir de leurs retours, la coopérative procédera à une refonte majeure de son interface utilisateur et développera des procédures d'accompagnement et de migration vers sa solution. C'est en ce sens qu'elle a introduit une demande de financement auprès d'Innoviris dans le cadre de l'appel à projet 'Prove Your Social Innovation'. Réponse attendue fin avril. L'originalité du projet industriel Nubo est de proposer des services numériques essentiels (Mail et Cloud) dans une formule coopérative. Les utilisateurs de Nubo ont accès à une adresse mail et un espace de stockage en ligne couplés à des services associés (partages, synchronisation) ainsi que des services annexes comme la gestion de calendrier, de carnets d'adresses, de sondages et la possibilité de visio-conférences. Une charte garantit la localisation européenne des données et leur non-utilisation à quelque fin commerciale que ce soit. Les services de Nubo sont installés sur 3 serveurs mis en grappe avec un système de fichier distribué Open Source (GlusterFS) et une base de données synchronisée (MariaDb), le tout dans le centre de données de All2All à Zaventem. Gluster permet d'agréger la capacité disque des différents noeuds du cluster ainsi que la parallélisation et la réplication du stockage. La solution a été pensée pour pouvoir grandir facilement. Stijn Vanhandsaeme, administrateur système: "La charge des données est partagée entre les serveurs. Si on a besoin de puissance supplémentaire, il "suffit" d'ajouter une machine et de l'intégrer dans le groupe pour que les requêtes soient balancées d'un serveur à l'autre en fonction de la charge de chacun. Cela ouvre la porte sur la haute disponibilité et l'évolutivité à la demande." La transparence voulue par Nubo prévoit encore la production d'une documentation d'installation et d'une publication structurée du code et de la configuration de sa solution. L'objectif: permettre à d'autres opérateurs de la répliquer et de se lancer très rapidement sur ce marché du numérique citoyen et libre.