Dans un monde connecté, il est toujours plus facile de contrôler les machine. Il est possible d'enregistrer en permanence toutes sortes de données. 'La question est de savoir ce qu'on en fait ensuite', déclare Tom Serru, fondateur d'Ikologik. 'Souvent, vous devez avoir pas mal de connaissance IT pour analyser et interpréter toutes ces données. Et c'est précisément ce que nous voulons éviter avec une solution qui mise pleinement sur une interface utilisateur conviviale.'

La solution d'Ikologik se compose d'une plate-forme web sur laquelle les données sont traitées et visualisées de manière synoptique. 'Il s'agit de données telles que des températures, niveaux de pression, consommation ou production d'énergie', énumère Serru. 'Via l'interface , vous pouvez par exemple paramétrer des niveaux d'alarme, afin que vous soyez averti dès qu'un problème risque de se manifester. Vous gardez ainsi à tout moment une vue d'ensemble de votre parc de machines.'

Cibler deux marchés

Ikologik est un éditeur de logiciels pur, mais il ne peut évidemment pas perdre de vue l'aspect hardware. 'Nous tenons de près à l'oeil le marché pour savoir quels sont les meilleurs outils pour capter les données d'un client spécifique', explique le fondateur. 'Car souvent, il faut passer par un processus d'installation, avant que notre outil puisse être implémenté. Notre modèle commercial repose dès lors aussi sur une certaine dose de consultance et, par la suite, sur un coût de licence annuel pour l'utilisation de la plate-forme.'

Avec sa solution, la jeune pousse cible deux marchés. 'Avant tout les fabricants de machines eux-mêmes, qui peuvent proposer notre solution sous la forme d'un composant intégré à leur équipement. De plus, nous incitons aussi les firmes de production à associer leurs lignes de fabrication à notre plate-forme.'

Enregistrements spontanés

Ces deux dernières années, le marché semble se tourner vers Ikologik. 'Surtout ces derniers mois, nous observons que les clients eux-mêmes commencent à prendre spontanément contact avec nous', affirme Serru. 'C'est ainsi que la firme de surgelés Ecofrost utilise notre solution, de même que la société de traitement de l'eau Pall Water. Pour accélérer nos ventes en Belgique, nous voulons à présent étoffer notre équipe. Nous recherchons des partenaires à l'étranger, afin de nous ancrer au niveau européen. Via un client allemand, nous avons même abouti aux Etats-Unis et au Canada, où est installé son siège.'

Serru et ses co-fondateurs ont apporté eux-mêmes le capital de départ et ont évité jusqu'à présent les phases de capitalisation et autres plans financiers. 'Et cela n'est pas prêt de changer', conclut-il.

Ikologik

Siège social: Beernem

Nombre d'associés: trois

Finance: aucun projet

Site web: Ikologik.com

Dans un monde connecté, il est toujours plus facile de contrôler les machine. Il est possible d'enregistrer en permanence toutes sortes de données. 'La question est de savoir ce qu'on en fait ensuite', déclare Tom Serru, fondateur d'Ikologik. 'Souvent, vous devez avoir pas mal de connaissance IT pour analyser et interpréter toutes ces données. Et c'est précisément ce que nous voulons éviter avec une solution qui mise pleinement sur une interface utilisateur conviviale.'La solution d'Ikologik se compose d'une plate-forme web sur laquelle les données sont traitées et visualisées de manière synoptique. 'Il s'agit de données telles que des températures, niveaux de pression, consommation ou production d'énergie', énumère Serru. 'Via l'interface , vous pouvez par exemple paramétrer des niveaux d'alarme, afin que vous soyez averti dès qu'un problème risque de se manifester. Vous gardez ainsi à tout moment une vue d'ensemble de votre parc de machines.'Ikologik est un éditeur de logiciels pur, mais il ne peut évidemment pas perdre de vue l'aspect hardware. 'Nous tenons de près à l'oeil le marché pour savoir quels sont les meilleurs outils pour capter les données d'un client spécifique', explique le fondateur. 'Car souvent, il faut passer par un processus d'installation, avant que notre outil puisse être implémenté. Notre modèle commercial repose dès lors aussi sur une certaine dose de consultance et, par la suite, sur un coût de licence annuel pour l'utilisation de la plate-forme.'Avec sa solution, la jeune pousse cible deux marchés. 'Avant tout les fabricants de machines eux-mêmes, qui peuvent proposer notre solution sous la forme d'un composant intégré à leur équipement. De plus, nous incitons aussi les firmes de production à associer leurs lignes de fabrication à notre plate-forme.'Ces deux dernières années, le marché semble se tourner vers Ikologik. 'Surtout ces derniers mois, nous observons que les clients eux-mêmes commencent à prendre spontanément contact avec nous', affirme Serru. 'C'est ainsi que la firme de surgelés Ecofrost utilise notre solution, de même que la société de traitement de l'eau Pall Water. Pour accélérer nos ventes en Belgique, nous voulons à présent étoffer notre équipe. Nous recherchons des partenaires à l'étranger, afin de nous ancrer au niveau européen. Via un client allemand, nous avons même abouti aux Etats-Unis et au Canada, où est installé son siège.'Serru et ses co-fondateurs ont apporté eux-mêmes le capital de départ et ont évité jusqu'à présent les phases de capitalisation et autres plans financiers. 'Et cela n'est pas prêt de changer', conclut-il.