En comparaison avec les restaurateurs, les traiteurs éprouvent davantage de difficultés, selon Marten Sytema de Catermonkey pour expliquer le point de départ de son entreprise. 'Comme ils doivent à chaque fois oeuvrer en déplacement pour des quantités toujours différentes de personnes, pas mal de travaux administratives viennent s'ajouter: quelle quantité de nourriture faut-il commander, que faut-il préparer, comment est la logistique sur place, qu'en est-il du transport et combien de personnel faut-il prévoir? Toutes des questions qui doivent être résolues à un moment donné, souvent sur papier ou dans un tableau Excel, voire de l'un vers l'autre.'

Et voilà comment Sytema développa, conjointement avec son partenaire Maty Van Geirt, un progiciel proposé sous licence, dans lequel sont abordés tous ces aspects. Dans Catermonkey, un traiteur peut en effet gérer et suivre toutes les commandes, offres et factures. 'Cela peut même démarrer à la commande en ligne', apprend-on. 'Dans ce cas, un event est créé via la plate-forme, dans lequel tout peut être fixé. Le nombre de participants prévu change-t-il? Tout le reste est alors directement ajusté. Il en résulte que le traiteur ne doit jamais commander trop d'ingrédients, ce qui lui permet d'économiser sur ses dépenses. La durée du travail administratif se voit même réduit de septante pour cent.'

Une différence de taille

Comme Sytema et Van Geirt purent reprendre les clients existants d'un progiciel plus ancien et moins performant, Catermonkey ne manqua pas son départ. Même malgré deux années corona difficiles, la jeune pousse progressa par ses propres moyens et enregistre actuellement une croissance annuelle de cinquante pour cent. Elle a franchi le cap des cent clients. A présent, l'entreprise veut aller de l'avant en proposant aussi son progiciel dans le secteur de la santé.

'Dans ce secteur, pas mal de traiteurs sont en effet aussi actifs avec des besoins très spécifiques', affirme Sytema. 'Si on considère les repas livrés à domicile, qui permettent aux seniors de vivre plus longtemps chez eux de manière indépendante, on parle de très nombreuses petites commandes, de régimes très spécifiques et d'une longue liste d'adresses de livraison et de facturation. Ici aussi, la numérisation peut donc faire une différence de taille. Voilà pourquoi nous avons dans ce but développé un module à part.'

Allergènes et exigences alimentaires

Ce nouveau modèle étoffé pour services de repas a été mis au point par le spécialiste expérimenté et fournisseur de repas André Claessens au moyen de subsides du Fonds Européen de Développement Régional et du Samenwerkingsverband Noord-Nederland. Selon Van Geirt, le travail administratif est ainsi allégé de quatre-vingts pour cent au minimum: 'De plus, il est possible d'un seul coup de facturer tous les clients. Il y a une fonction spéciale pour la gestion des trajets des services de livraison, alors que d'importantes informations relatives aux allergènes, aux exigences alimentaires et à d'autres éléments particuliers sont aussi clairement fournies.'

Aux Pays-Bas et en Flandre, Catermonkey est dès à présent solidement ancrée. Une variante en anglais de la plate-forme est du reste prête à franchir les frontières. 'Des versions en français et en allemand devraient suivre', précise Sytema. 'Car dans ces pays, les besoins sont identiques. Sur le plan opérationnel, il faudra cependant consentir des efforts pour mettre en oeuvre le support, la vente et le marketing dans ces langues, mais nous allons y arriver à coup sûr.'

Catermonkey

Siège social: Lemmer (NL)/Kasterlee (B).

Nombre d'associés: 2

Finances: rien de prévu pour l'instant

Site web: Catermonkey.be

En comparaison avec les restaurateurs, les traiteurs éprouvent davantage de difficultés, selon Marten Sytema de Catermonkey pour expliquer le point de départ de son entreprise. 'Comme ils doivent à chaque fois oeuvrer en déplacement pour des quantités toujours différentes de personnes, pas mal de travaux administratives viennent s'ajouter: quelle quantité de nourriture faut-il commander, que faut-il préparer, comment est la logistique sur place, qu'en est-il du transport et combien de personnel faut-il prévoir? Toutes des questions qui doivent être résolues à un moment donné, souvent sur papier ou dans un tableau Excel, voire de l'un vers l'autre.'Et voilà comment Sytema développa, conjointement avec son partenaire Maty Van Geirt, un progiciel proposé sous licence, dans lequel sont abordés tous ces aspects. Dans Catermonkey, un traiteur peut en effet gérer et suivre toutes les commandes, offres et factures. 'Cela peut même démarrer à la commande en ligne', apprend-on. 'Dans ce cas, un event est créé via la plate-forme, dans lequel tout peut être fixé. Le nombre de participants prévu change-t-il? Tout le reste est alors directement ajusté. Il en résulte que le traiteur ne doit jamais commander trop d'ingrédients, ce qui lui permet d'économiser sur ses dépenses. La durée du travail administratif se voit même réduit de septante pour cent.'Comme Sytema et Van Geirt purent reprendre les clients existants d'un progiciel plus ancien et moins performant, Catermonkey ne manqua pas son départ. Même malgré deux années corona difficiles, la jeune pousse progressa par ses propres moyens et enregistre actuellement une croissance annuelle de cinquante pour cent. Elle a franchi le cap des cent clients. A présent, l'entreprise veut aller de l'avant en proposant aussi son progiciel dans le secteur de la santé.'Dans ce secteur, pas mal de traiteurs sont en effet aussi actifs avec des besoins très spécifiques', affirme Sytema. 'Si on considère les repas livrés à domicile, qui permettent aux seniors de vivre plus longtemps chez eux de manière indépendante, on parle de très nombreuses petites commandes, de régimes très spécifiques et d'une longue liste d'adresses de livraison et de facturation. Ici aussi, la numérisation peut donc faire une différence de taille. Voilà pourquoi nous avons dans ce but développé un module à part.'Ce nouveau modèle étoffé pour services de repas a été mis au point par le spécialiste expérimenté et fournisseur de repas André Claessens au moyen de subsides du Fonds Européen de Développement Régional et du Samenwerkingsverband Noord-Nederland. Selon Van Geirt, le travail administratif est ainsi allégé de quatre-vingts pour cent au minimum: 'De plus, il est possible d'un seul coup de facturer tous les clients. Il y a une fonction spéciale pour la gestion des trajets des services de livraison, alors que d'importantes informations relatives aux allergènes, aux exigences alimentaires et à d'autres éléments particuliers sont aussi clairement fournies.'Aux Pays-Bas et en Flandre, Catermonkey est dès à présent solidement ancrée. Une variante en anglais de la plate-forme est du reste prête à franchir les frontières. 'Des versions en français et en allemand devraient suivre', précise Sytema. 'Car dans ces pays, les besoins sont identiques. Sur le plan opérationnel, il faudra cependant consentir des efforts pour mettre en oeuvre le support, la vente et le marketing dans ces langues, mais nous allons y arriver à coup sûr.'