Haven a été fondée en mars de l'année dernière par la développeuse de jeux canadienne Jade Raymond. Chez le géant français des jeux Ubisoft, Raymond fut à la base de la série de jeux populaire Assassin's Creed. Actuellement, Haven occupe une soixantaine de personnes.

Sony avait co-investi dans la création du nouveau studio de jeux canadien et l'engloutit désormais entièrement. Le nombre de développeurs de jeux que le groupe japonais possède, atteint désormais les dix-huit. Pour la PlayStation, la console de jeu de Sony, Haven planche actuellement sur un premier projet. Il s'agit en l'occurrence d'un 'multiplayer' en ligne pour la PS5, qui se déroule dans un monde en évolution constante.

Le secteur du jeu connaît ces derniers mois une importante vague de consolidations. C'est ainsi qu'en janvier, Sony a racheté le développeur Bungie, l'ex-studio de Microsoft à l'initiative des jeux Halo et Destiny, pour un montant supérieur à 3 milliards d'euros.

Microsoft a annoncé pour sa part qu'elle rachetait l'éditeur de jeux Activision Blizzard (connu pour des titres tels Call of Duty, World of Warcraft, Diablo et Candy Crush) pour quelque 60 milliards d'euros. Précédemment, l'éditeur Take-Two Interactive (développeur de Grand Theft Auto et de la série Red Dead notamment) avait indiqué vouloir reprendre le développeur de jeux Zynga (à l'origine de Farmville) pour quasiment 10 milliards d'euros.

Haven a été fondée en mars de l'année dernière par la développeuse de jeux canadienne Jade Raymond. Chez le géant français des jeux Ubisoft, Raymond fut à la base de la série de jeux populaire Assassin's Creed. Actuellement, Haven occupe une soixantaine de personnes.Sony avait co-investi dans la création du nouveau studio de jeux canadien et l'engloutit désormais entièrement. Le nombre de développeurs de jeux que le groupe japonais possède, atteint désormais les dix-huit. Pour la PlayStation, la console de jeu de Sony, Haven planche actuellement sur un premier projet. Il s'agit en l'occurrence d'un 'multiplayer' en ligne pour la PS5, qui se déroule dans un monde en évolution constante.Le secteur du jeu connaît ces derniers mois une importante vague de consolidations. C'est ainsi qu'en janvier, Sony a racheté le développeur Bungie, l'ex-studio de Microsoft à l'initiative des jeux Halo et Destiny, pour un montant supérieur à 3 milliards d'euros.Microsoft a annoncé pour sa part qu'elle rachetait l'éditeur de jeux Activision Blizzard (connu pour des titres tels Call of Duty, World of Warcraft, Diablo et Candy Crush) pour quelque 60 milliards d'euros. Précédemment, l'éditeur Take-Two Interactive (développeur de Grand Theft Auto et de la série Red Dead notamment) avait indiqué vouloir reprendre le développeur de jeux Zynga (à l'origine de Farmville) pour quasiment 10 milliards d'euros.