Par leurs transactions, Diller, Geffen et von Furstenberg ont enregistré un bénéfice non-réalisé de quelque 60 millions de dollars (55 millions d'euros environ). Le trio avait juste avant l'opération pris des options d'achat d'actions Activision au prix de 40 dollars pièce. Or il se fait qu'après l'acquisition, le cours de l'action du développeur de jeux a sensiblement crû. Actuellement, il est de quelque 80 dollars.

'Un pari chanceux'

Le ministère public américain examine si les transactions des options ont enfreint la législation en matière de délit d'initié, alors que le contrôleur boursier SEC effectue une enquête civile séparée sur ce même thème du délit d'initié.

Selon Diller, aucune des trois personnes susmentionnées, qui entretiennent par ailleurs des relations privées, ne disposait 'd'informations non publiques à propos du rachat par Microsoft', comme il l'a déclaré au Wall Street Journal. 'Ce fut simplement un pari chanceux. Nous avons agi sans avoir reçu le moindre renseignement de qui que ce soit. C'est juste le fait du hasard.'

Diller est notamment le président du groupe de médias IAC et de l'Expedia Group. Il est marié avec Diane von Furstenberg. Geffen est surtout connu pour être le fondateur du distributeur de films DreamWorks et de divers labels discographiques, dont DGC Records. Diller et Geffen sont tous deux d'éminents donateurs du parti démocrate.

Par leurs transactions, Diller, Geffen et von Furstenberg ont enregistré un bénéfice non-réalisé de quelque 60 millions de dollars (55 millions d'euros environ). Le trio avait juste avant l'opération pris des options d'achat d'actions Activision au prix de 40 dollars pièce. Or il se fait qu'après l'acquisition, le cours de l'action du développeur de jeux a sensiblement crû. Actuellement, il est de quelque 80 dollars.Le ministère public américain examine si les transactions des options ont enfreint la législation en matière de délit d'initié, alors que le contrôleur boursier SEC effectue une enquête civile séparée sur ce même thème du délit d'initié.Selon Diller, aucune des trois personnes susmentionnées, qui entretiennent par ailleurs des relations privées, ne disposait 'd'informations non publiques à propos du rachat par Microsoft', comme il l'a déclaré au Wall Street Journal. 'Ce fut simplement un pari chanceux. Nous avons agi sans avoir reçu le moindre renseignement de qui que ce soit. C'est juste le fait du hasard.'Diller est notamment le président du groupe de médias IAC et de l'Expedia Group. Il est marié avec Diane von Furstenberg. Geffen est surtout connu pour être le fondateur du distributeur de films DreamWorks et de divers labels discographiques, dont DGC Records. Diller et Geffen sont tous deux d'éminents donateurs du parti démocrate.