Dans la perspective de la lutte concurrentielle, la fin de la mise à disposition des versions des jeux pour la PlayStation pourrait générer davantage de ventes de la Xbox. C'est là un pas que Microsoft a du reste déjà effectué après de précédents rachats. C'est ainsi que des jeux de Bethesda Softworks, qui avaient été annoncé peu après son rachat en 2021, dont Starfield et Redfall, n'étaient en fin de compte plus sortis en versions pour la PlayStation. Par ailleurs, Microsoft avait à l'époque déclaré vouloir respecter les contrats existants et rendre disponibles les jeux précédemment déjà annoncés pour la console de jeux de Sony.

Voilà ce que le responsable des jeux chez Microsoft, Phil Spencer, a aussi déclaré la semaine dernière à propos du jeu Call of Duty. 'J'ai dit à Sony vouloir respecter tous les accords existants et maintenir le jeu pour la PlayStation', a-t-il affirmé sur Twitter. Mais ce que Spencer voulait dire par 'accords existants', n'était pas vraiment clair. Des initiés déclarent à présent qu'en tout cas, les trois prochaines versions de Call of Duty seront bien commercialisées pour la console de Sony. Microsoft s'est abstenue de tout commentaire à ce propos.

La semaine passée, on apprenait le rachat d'Activision Blizzard qui coûtera 69 milliards de dollars à Microsoft. Il s'agit du plus important rachat dans le secteur à ce jour. En réaction à la nouvelle, Sony a perdu en un jour 20 milliards de dollars de valeur marchande à la Bourse des actions. Microsoft pense pouvoir entériner le rachat dans les six à dix-huit prochains mois.

Dans la perspective de la lutte concurrentielle, la fin de la mise à disposition des versions des jeux pour la PlayStation pourrait générer davantage de ventes de la Xbox. C'est là un pas que Microsoft a du reste déjà effectué après de précédents rachats. C'est ainsi que des jeux de Bethesda Softworks, qui avaient été annoncé peu après son rachat en 2021, dont Starfield et Redfall, n'étaient en fin de compte plus sortis en versions pour la PlayStation. Par ailleurs, Microsoft avait à l'époque déclaré vouloir respecter les contrats existants et rendre disponibles les jeux précédemment déjà annoncés pour la console de jeux de Sony.Voilà ce que le responsable des jeux chez Microsoft, Phil Spencer, a aussi déclaré la semaine dernière à propos du jeu Call of Duty. 'J'ai dit à Sony vouloir respecter tous les accords existants et maintenir le jeu pour la PlayStation', a-t-il affirmé sur Twitter. Mais ce que Spencer voulait dire par 'accords existants', n'était pas vraiment clair. Des initiés déclarent à présent qu'en tout cas, les trois prochaines versions de Call of Duty seront bien commercialisées pour la console de Sony. Microsoft s'est abstenue de tout commentaire à ce propos.La semaine passée, on apprenait le rachat d'Activision Blizzard qui coûtera 69 milliards de dollars à Microsoft. Il s'agit du plus important rachat dans le secteur à ce jour. En réaction à la nouvelle, Sony a perdu en un jour 20 milliards de dollars de valeur marchande à la Bourse des actions. Microsoft pense pouvoir entériner le rachat dans les six à dix-huit prochains mois.