Cette deuxième phase de capitalisation a rapporté 3,75 millions d'euros en actions, complétés par 1,65 million d'euros en subsides non dilutifs provenant de VLAIO.

Les investisseurs sont aujourd'hui PMV, Gemma Frisius Fonds et l'imec. En octobre 2019, Pulsify Medical avait déjà recueilli 2,6 millions d'euros, à l'époque de la part d'imec.xpand, de la KU Leuven et de l'UZ Leuven. Des investisseurs parfaitement logiques dans la mesure où la jeune pousse médicale a été créée par des chercheurs de l'UZ Leuven et de l'imec.

Pulsify Medical développe des pansements ultrasoniques destinés à surveiller directement les organes humains. Ils peuvent être utilisés notamment à des fins de contrôle cardiaque à l'hôpital ou à la maison du patient. L'entreprise est actuellement dirigée par Iwan van Vijfeijken (CEO) et Chris Japp (président).

Cette deuxième phase de capitalisation a rapporté 3,75 millions d'euros en actions, complétés par 1,65 million d'euros en subsides non dilutifs provenant de VLAIO.Les investisseurs sont aujourd'hui PMV, Gemma Frisius Fonds et l'imec. En octobre 2019, Pulsify Medical avait déjà recueilli 2,6 millions d'euros, à l'époque de la part d'imec.xpand, de la KU Leuven et de l'UZ Leuven. Des investisseurs parfaitement logiques dans la mesure où la jeune pousse médicale a été créée par des chercheurs de l'UZ Leuven et de l'imec.Pulsify Medical développe des pansements ultrasoniques destinés à surveiller directement les organes humains. Ils peuvent être utilisés notamment à des fins de contrôle cardiaque à l'hôpital ou à la maison du patient. L'entreprise est actuellement dirigée par Iwan van Vijfeijken (CEO) et Chris Japp (président).