La fusion devrait être entérinée d'ici la fin de l'année. Le bâtiment d'Unbrace à Anvers deviendra dès lors un bureau satellite. Par cette fusion, Proximus entend proposer une plus grande flexibilité, continuité et mobilité et se concentrer davantage sur des solutions de 'data intelligence'.

Unbrace a été fondée en 2013 et rachetée en septembre 2017 par Proximus. L'entreprise se focalise principalement sur le développement d'applications. Quant à Codit, elle a rejoint Proximus en juillet 2018. Cette entreprise est un acteur IT, qui modernise entre autres des applications et, ce faisant, mise pleinement sur la technologie de Microsoft.

La fusion succède à une précédente collaboration datant de fin de l'année dernière, lorsque Proximus annonça qu'elle allait proposer conjointement aux clients toutes ses filiales spécialisées en IoT & Analytics. Outre les entreprises susmentionnées, il est aussi question de Be-Mobile, ClearMedia, Davinsi Labs et Umbrio.

La fusion devrait être entérinée d'ici la fin de l'année. Le bâtiment d'Unbrace à Anvers deviendra dès lors un bureau satellite. Par cette fusion, Proximus entend proposer une plus grande flexibilité, continuité et mobilité et se concentrer davantage sur des solutions de 'data intelligence'.Unbrace a été fondée en 2013 et rachetée en septembre 2017 par Proximus. L'entreprise se focalise principalement sur le développement d'applications. Quant à Codit, elle a rejoint Proximus en juillet 2018. Cette entreprise est un acteur IT, qui modernise entre autres des applications et, ce faisant, mise pleinement sur la technologie de Microsoft.La fusion succède à une précédente collaboration datant de fin de l'année dernière, lorsque Proximus annonça qu'elle allait proposer conjointement aux clients toutes ses filiales spécialisées en IoT & Analytics. Outre les entreprises susmentionnées, il est aussi question de Be-Mobile, ClearMedia, Davinsi Labs et Umbrio.