Worldline, le gestionnaire du système de paiement électronique, a déjà pris contact avec un certain nombre de fédérations professionnelles à propos de la panne du 23 décembre.

"Nous voulons maintenir une relation de confiance", précise vendredi le porte-parole Bram Boriau.

La cause de la panne, qui a perturbé fortement les paiements électroniques entre 16h et 18h30, était liée à un "manquement matériel exceptionnel". La société n'est pas en mesure de donner davantage d'explication.

"Nous sommes encore en cours d'analyse", ajoute le porte-parole. (Belga)

Worldline, le gestionnaire du système de paiement électronique, a déjà pris contact avec un certain nombre de fédérations professionnelles à propos de la panne du 23 décembre. "Nous voulons maintenir une relation de confiance", précise vendredi le porte-parole Bram Boriau. La cause de la panne, qui a perturbé fortement les paiements électroniques entre 16h et 18h30, était liée à un "manquement matériel exceptionnel". La société n'est pas en mesure de donner davantage d'explication. "Nous sommes encore en cours d'analyse", ajoute le porte-parole. (Belga)