Les casques de réalité virtuelle de Meta proposeront une série de nouvelles règles et de nouveaux paramètres de confidentialité. D'abord appelés Oculus, ces casques ont été rebaptisés Facebook Connect il y a seulement 2 ans. Désormais, ils se désolidarisent quelque peu du réseau social devenu tristement célèbre.

Avec son propre rebranding de Facebook pour Meta, le géant de la tech ne cherchait pas seulement à détourner l'attention d'une série de scandales, mais y a aussi vu l'opportunité d'investir dans le "métaverse". Il s'agit d'un monde virtuel où l'on peut jouer à des jeux, rencontrer d'autres personnes et travailler, et la plateforme y entrevoit un énorme potentiel.

Une décision impopulaire

À compter du mois d'août, vous pourrez donc créer un "compte Meta" pour votre casque VR Quest ainsi qu'un nouveau profil, sans devoir passer par Instagram ou par Facebook. De nouveaux paramètres de confidentialité pour le monde de la réalité virtuelle seront également disponibles. Les utilisateurs pourront par exemple choisir qui peut voir leur profil ("Tout le monde", "Amis" ou "Moi uniquement") et qui peut les suivre.

La décision prise en août 2020 de rendre l'utilisation d'un compte Facebook obligatoire pour les utilisateurs de ce qui portait encore le nom Oculus avait été tout sauf populaire. Le concepteur de casque VR disposait déjà d'un bon nombre de clients fidèles avant son rachat par Facebook. Tous n'étaient pas emballés par la réputation de Facebook en matière de protection des données des utilisateurs, ou par l'idée de devoir révéler leur véritable identité pour accéder à leurs jeux préférés.

Les casques de réalité virtuelle de Meta proposeront une série de nouvelles règles et de nouveaux paramètres de confidentialité. D'abord appelés Oculus, ces casques ont été rebaptisés Facebook Connect il y a seulement 2 ans. Désormais, ils se désolidarisent quelque peu du réseau social devenu tristement célèbre. Avec son propre rebranding de Facebook pour Meta, le géant de la tech ne cherchait pas seulement à détourner l'attention d'une série de scandales, mais y a aussi vu l'opportunité d'investir dans le "métaverse". Il s'agit d'un monde virtuel où l'on peut jouer à des jeux, rencontrer d'autres personnes et travailler, et la plateforme y entrevoit un énorme potentiel. À compter du mois d'août, vous pourrez donc créer un "compte Meta" pour votre casque VR Quest ainsi qu'un nouveau profil, sans devoir passer par Instagram ou par Facebook. De nouveaux paramètres de confidentialité pour le monde de la réalité virtuelle seront également disponibles. Les utilisateurs pourront par exemple choisir qui peut voir leur profil ("Tout le monde", "Amis" ou "Moi uniquement") et qui peut les suivre. La décision prise en août 2020 de rendre l'utilisation d'un compte Facebook obligatoire pour les utilisateurs de ce qui portait encore le nom Oculus avait été tout sauf populaire. Le concepteur de casque VR disposait déjà d'un bon nombre de clients fidèles avant son rachat par Facebook. Tous n'étaient pas emballés par la réputation de Facebook en matière de protection des données des utilisateurs, ou par l'idée de devoir révéler leur véritable identité pour accéder à leurs jeux préférés.