Aux Pays-Bas, Google va, suite à la critique émise par l'Autoriteit Persoonsgegevens et en concertation avec les coopératives d'achat scolaire, prévoir une version particulière de ChromeOS et de Chrome pour les Chromebooks utilisés dans l'enseignement primaire, secondaire et supérieur. Les appareils collecteront et traiteront de ce fait nettement moins de données des élèves.

Data News a demandé à Google si cette adaptation est envisagée également pour le marché belge, puisque la Vlaamse Toezichtscommissie (VTC) notamment avait déjà averti que ChromeOS analyse les données d'enfants à des fins commerciales. Mais cela ne se fera pour le moment pas chez nous.

'Nous continuerons de collaborer avec les autorités néerlandaises pour voir comment nous pouvons fournir à nos clients dans l'enseignement de meilleurs produits et services. Actuellement, nous n'avons aucune information à donner pour d'autres pays', indique Google par la voie d'un communiqué adressé à notre rédaction.

Aux Pays-Bas, Google va, suite à la critique émise par l'Autoriteit Persoonsgegevens et en concertation avec les coopératives d'achat scolaire, prévoir une version particulière de ChromeOS et de Chrome pour les Chromebooks utilisés dans l'enseignement primaire, secondaire et supérieur. Les appareils collecteront et traiteront de ce fait nettement moins de données des élèves.Data News a demandé à Google si cette adaptation est envisagée également pour le marché belge, puisque la Vlaamse Toezichtscommissie (VTC) notamment avait déjà averti que ChromeOS analyse les données d'enfants à des fins commerciales. Mais cela ne se fera pour le moment pas chez nous.'Nous continuerons de collaborer avec les autorités néerlandaises pour voir comment nous pouvons fournir à nos clients dans l'enseignement de meilleurs produits et services. Actuellement, nous n'avons aucune information à donner pour d'autres pays', indique Google par la voie d'un communiqué adressé à notre rédaction.