30 milliards de dollars, voilà ce dont disposerait l'entreprise IT Oracle pour absorber Cerner. C'est du moins ce que révèle The Wall Street Journal sur base de sources proches du dossier. Suite à ces rumeurs, le cours de l'action de Cerner a grimpé aussitôt de 22 pour cent.

Cerner est surtout connue pour ses logiciels et services liés aux dossiers médicaux numériques. L'entreprise mise à présent encore surtout sur la vente et la maintenance de logiciels traditionnels, mais tente aussi de cibler des services 'cloud' innovants. C'est précisément le marché sur lequel Oracle essaie elle aussi de progresser. Grâce à ce rachat potentiel, Larry Ellison pourrait directement propulser Oracle dans l'un des segments à la croissance la plus rapide de l'industrie IT. Si l'accord se concrétise, il s'agirait du plus important rachat de l'histoire d'Oracle.

Il y a un an encore, un tout autre rachat avait été évoqué, qui avait fait froncer de nombreux sourcils. A l'époque, Oracle voulait en effet reprendre l'appli de média social chinoise TikTok. En fin de compte, cette opération fut bloquée par le gouvernement américain. Reste à savoir si cette fois, la transaction de rachat nettement moins sujette à caution pourra être menée à bien par Oracle.

30 milliards de dollars, voilà ce dont disposerait l'entreprise IT Oracle pour absorber Cerner. C'est du moins ce que révèle The Wall Street Journal sur base de sources proches du dossier. Suite à ces rumeurs, le cours de l'action de Cerner a grimpé aussitôt de 22 pour cent.Cerner est surtout connue pour ses logiciels et services liés aux dossiers médicaux numériques. L'entreprise mise à présent encore surtout sur la vente et la maintenance de logiciels traditionnels, mais tente aussi de cibler des services 'cloud' innovants. C'est précisément le marché sur lequel Oracle essaie elle aussi de progresser. Grâce à ce rachat potentiel, Larry Ellison pourrait directement propulser Oracle dans l'un des segments à la croissance la plus rapide de l'industrie IT. Si l'accord se concrétise, il s'agirait du plus important rachat de l'histoire d'Oracle.Il y a un an encore, un tout autre rachat avait été évoqué, qui avait fait froncer de nombreux sourcils. A l'époque, Oracle voulait en effet reprendre l'appli de média social chinoise TikTok. En fin de compte, cette opération fut bloquée par le gouvernement américain. Reste à savoir si cette fois, la transaction de rachat nettement moins sujette à caution pourra être menée à bien par Oracle.