Oculus, une filiale de Facebook surtout connue pour son casque de réalité virtuelle Oculus Rift, a racheté The Eye Tribe, selon le site technologique Recode. Oculus ne souhaite pas donner d'autres détails sur ce rachat. On ne connaît donc ni le montant versé pour acquérir The Eye Tribe ni le nombre d'employés de la start-up qui rejoindront Oculus.

The Eye Tribe a créé un logiciel d'oculométrie (eye tracking) qui suit la direction du regard. Il sera donc peut-être possible à l'avenir de commander uniquement avec les yeux des lunettes de réalité virtuelle (VR) ou un téléphone mobile. Précédemment déjà, la start-up avait conçu une technologie de rendu spécialisée, basée sur l'oculométrie. Cette technologie permet aux systèmes VR d'économiser en puissance de CPU en ne générant que des graphismes parfaits pour l'endroit visionné. Elle crée une sorte de foyer qui bouge en même temps que les yeux. Cette technologie pourrait s'avérer pratique pour les casques VR, qui dépendent à présent encore de la puissance requise de l'ordinateur. Le Santa Cruz, le casque autonome annoncé par Oculus (qui ne puiserait donc pas de puissance IT d'un solide ordinateur) pourrait ainsi afficher des scènes de meilleure qualité.

L'oculométrie est depuis assez longtemps déjà considérée comme une nouvelle manière de piloter les interfaces et surtout les écrans de réalité virtuelle. Les petites entreprises, qui s'en occupent, se vendent du reste comme des petits pains. C'est ainsi que Google, qui s'intéresse aussi à la réalité virtuelle, a racheté en octobre une start-up spécialisée dans la commande par mouvements oculaires.