Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires de Nokia a crû de 7 pour cent sur une base annuelle pour atteindre quasiment les 5,7 milliards d'euros. Le bénéfice d'exploitation ajusté a, lui, progressé de 35 pour cent à 451 millions d'euros.

Les analystes sondés par l'agence de presse financière Bloomberg évoquaient en moyenne des résultats sensiblement inférieurs. En général, les fabricants d'appareils de réseau s'attendent à ce que la demande de matériel s'accroisse, à présent que l'arrivée de la connexion internet nettement plus rapide 5G représente une fameuse évolution. Nokia l'avait elle-même annoncé au début de cette année déjà.

Pour ce qui est de l'obtention de contrats, Nokia est impliqué edans une lutte à couteaux tirés avec Huawei et Ericsson.