La deuxième version de l'HoloLens de Microsoft offre une meilleure détection et un champ de vision plus large. Voilà qui devrait permettre à ses utilisateurs d'interagir plus facilement avec les objets virtuels que l'HoloLens place dans le monde réel.

L'appareil représente le pas accompli par Microsoft dans la réalité augmentée (AR), où se mélangent images de l'environnement réel et images numériques. L'exemple le plus connu ici est encore et toujours Pokemon Go, qui introduisait des petits monstres virtuels dans un parc, un jardin, voire votre divan.

Microsoft a toutefois toujours joué la carte des applications AR. Il ne s'agit donc pas avant tout d'un appareil ludique. L'HoloLens 2 devrait coûter quelque 3.500 dollars et permettre par exemple des formations militaires.

L'une des améliorations par rapport à la première version de l'appareil porte sur la détection. L'HoloLens 2 intègre ce qu'on appelle un 'eye tracker' (pisteur oculaire), qui fait que l'appareil sait ce que l'utilisateur regarde. De plus, il est aussi capable de mieux voir où se trouvent les mains de l'utilisateur. La résolution a été améliorée et équivaudrait à présent à 2K par oeil. Quant au scanner de l'iris, il permet d'identifier l'utilisateur et de le connecter automatiquement.

Sur base des réactions obtenues à propos du premier appareil, Microsoft a encore élargi le champ de vision ('field-of-view'). Il est à présent devenu quasiment deux fois plus grand que celui de la première version, ce qui devrait faciliter l'immersion complète dans le monde numérique. Selon Microsoft, ces améliorations signifient que l'appareil fonctionne 'plus humainement' que son prédécesseur.

La date de lancement de l'HoloLens 2 n'est pas encore connue, mais Microsoft espère le mettre sur le marché cette année encore.