C'est Gavriella Schuster, vice-présidente de Microsoft, qui l'a annoncé dans un communiqué posté sur un blog du site de l'entreprise. "Suite à vos réactions, nous avons pris la décision d'annuler tous les changements prévus et annoncés plus tôt ce mois-ci quant aux droits d'utilisation internes et aux lignes de compétences", indique Schuster.

L'entreprise avait annoncé précédemment son intention d'adapter son programme des partenaires et, dans la pratique, de le rendre plus strict et rentable. Cela prévoyait notamment l'abrogation de l'octroi de licences internes gratuites aux partenaires Gold et Silver, ainsi qu'aux entreprises acquérant l'Action Pack. En outre, il allait être plus compliqué de devenir un partenaire Gold ou Silver. Ces changements planifiés provoquèrent la consternation parmi les partenaires, qui auraient vu ainsi leurs marges bénéficiaires se réduire de manière importante. A présent, tout semble indiquer que Microsoft va faire marche arrière.

Les revendeurs et fournisseurs de services, ce qu'on appelle les entreprises partenaires de Microsoft, peuvent utiliser gratuitement les logiciels du géant technologique pour leurs systèmes internes et par exemple aussi pour former des employés, avant qu'ils n'installent et ne configurant, en tant que consultants, les logiciels en question chez les clients. Microsoft voulait supprimer ce programme à partir du 1er juillet 2020, ce qui aurait obligé nombre d'entreprises à consentir un sérieux investissement à très court terme.