Depuis le changement de pouvoir chez Microsoft, l'entreprise accorde toujours plus d'attention à Linux. C'est ainsi qu'elle a déjà investi dans le software Linux et a libéré le code-source de plusieurs de ses techniques, dont .NET et Visual Studio. La différence d'avec la Microsoft de l'ex-CEO Steve Ballmer ne pouvait être plus grande. Ce dernier avait en effet comparé Linux à une 'tumeur cancéreuse' et avait qualifié l'idée à la base du software ouvert de 'vaste connerie'.

Avec la présence de Microsoft, la Linux Foundation dispose directement d'un membre aux gros moyens. En sa qualité de 'membre de platine', Microsoft versera en effet chaque année 500.000 dollars, un peu moins de 470.000 euros, à la fondation.

(ANP/WK)