Limewire est un nom particulièrement bien connu par une génération déterminée d'utilisateurs. Il s'agit en effet du service permettant de partager des fichiers poste-à-poste au début des années 2000 et avec lequel beaucoup d'utilisateurs rapatriaient leurs versions piratées des films The Matrix, en combinaison avec toutes sortes de virus.

Et même si Limewire a disparu depuis une dizaine d'années déjà, voici que son appellation ressuscite, comme c'est du reste précédemment déjà arrivé avec d'autres entreprises suscitant la nostalgie telles Atari. Cette fois, Limewire devient donc une plate-forme NFT pour débutants. Selon les collaborateurs du site, il doit devenir un endroit où les artistes et leurs fans peuvent créer et vendre des gadgets 'sans être aux prises avec les obstacles techniques du paysage NFT actuel'.

Le problème des NFT que Limewire entend résoudre, n'est donc pas la gigantesque quantité de fraudes, mais l'interface utilisateur. L'entreprise y arrive en permettant aux utilisateurs de payer directement avec leur carte de crédit (américaine dans un premier temps), sans qu'ils doivent acheter diverses crypto-espèces. Les fondateurs de la nouvelle Limewire s'appellent Julian et Paul Zehetmayr, qui avaient précédemment déjà créé la jeune pousse Eversign spécialisée dans les documents.

Limewire est un nom particulièrement bien connu par une génération déterminée d'utilisateurs. Il s'agit en effet du service permettant de partager des fichiers poste-à-poste au début des années 2000 et avec lequel beaucoup d'utilisateurs rapatriaient leurs versions piratées des films The Matrix, en combinaison avec toutes sortes de virus.Et même si Limewire a disparu depuis une dizaine d'années déjà, voici que son appellation ressuscite, comme c'est du reste précédemment déjà arrivé avec d'autres entreprises suscitant la nostalgie telles Atari. Cette fois, Limewire devient donc une plate-forme NFT pour débutants. Selon les collaborateurs du site, il doit devenir un endroit où les artistes et leurs fans peuvent créer et vendre des gadgets 'sans être aux prises avec les obstacles techniques du paysage NFT actuel'.Le problème des NFT que Limewire entend résoudre, n'est donc pas la gigantesque quantité de fraudes, mais l'interface utilisateur. L'entreprise y arrive en permettant aux utilisateurs de payer directement avec leur carte de crédit (américaine dans un premier temps), sans qu'ils doivent acheter diverses crypto-espèces. Les fondateurs de la nouvelle Limewire s'appellent Julian et Paul Zehetmayr, qui avaient précédemment déjà créé la jeune pousse Eversign spécialisée dans les documents.