Le procès a été intenté par la Stichting Onderzoek Marktinformatie (SOMI), qui représente plus de 64.000 parents aux Pays-Bas. L'un des créateurs de la fondation, Cor Wijtvliet, déclare que les contrôleurs ne s'opposent pas à TikTok, et qu'il se tourne par conséquent vers le tribunal d'Amsterdam. Aujourd'hui même, les plaignants enverront une citation à comparaître à TikTok.

'Plus de données que nécessaire'

Selon la SOMI, TikTok collecte des données des enfants, afin qu'ils visionnent de la publicité ciblée, sans qu'il leur soit demandé d'aucune manière une autorisation pour ce faire. De plus, TikTok collecterait nettement plus de données que nécessaire. En outre, la SOMI affirme que TikTok en fait trop peu pour protéger les enfants. A l'étranger, toujours selon la fondation, plusieurs enfants sont décédés en relevant de dangereux défis qui leur sont lancés par des tiers.

Précédemment, TikTok avait pourtant annoncé qu'elle veillait tout spécialement à garantir la sécurité des jeunes utilisateurs. C'est ainsi que sa société-mère ByteDance prétend que les comptes d'utilisateurs âgés entre 13 et 15 ans sont par défaut mis sur privé. Des inconnus ne peuvent donc pas voir automatiquement leurs vidéos. Les modérateurs rejettent en outre toute vidéo incongrue, et les utilisateurs peuvent faire rapport de contenus scandaleux.

Le procès a été intenté par la Stichting Onderzoek Marktinformatie (SOMI), qui représente plus de 64.000 parents aux Pays-Bas. L'un des créateurs de la fondation, Cor Wijtvliet, déclare que les contrôleurs ne s'opposent pas à TikTok, et qu'il se tourne par conséquent vers le tribunal d'Amsterdam. Aujourd'hui même, les plaignants enverront une citation à comparaître à TikTok.Selon la SOMI, TikTok collecte des données des enfants, afin qu'ils visionnent de la publicité ciblée, sans qu'il leur soit demandé d'aucune manière une autorisation pour ce faire. De plus, TikTok collecterait nettement plus de données que nécessaire. En outre, la SOMI affirme que TikTok en fait trop peu pour protéger les enfants. A l'étranger, toujours selon la fondation, plusieurs enfants sont décédés en relevant de dangereux défis qui leur sont lancés par des tiers.Précédemment, TikTok avait pourtant annoncé qu'elle veillait tout spécialement à garantir la sécurité des jeunes utilisateurs. C'est ainsi que sa société-mère ByteDance prétend que les comptes d'utilisateurs âgés entre 13 et 15 ans sont par défaut mis sur privé. Des inconnus ne peuvent donc pas voir automatiquement leurs vidéos. Les modérateurs rejettent en outre toute vidéo incongrue, et les utilisateurs peuvent faire rapport de contenus scandaleux.