Les émoticônes ont été inventés le 19 septembre 1982 et ont été utilisés pour la première fois par Scott Fahlman, professeur de sciences informatiques à la Carnegie Mellon University américaine. L'émoticône :-) devait initialement représenter une plaisanterie, alors que :-( signifiait 'je suis sérieux'. Mais par la suite, leur utilisateur voulait surtout indiquer sa satisfaction ou son mécontentement.

'Un nouveau type de langage universel'

La maison de vente aux enchères Heritage Auctions annonce que les émoticônes sous la forme de NFT sont vendus avec un certificat signé et deux essais de leur inventeur. Dans l'un de ceux-ci, Fahlman signale que les émoticônes représentent 'les premières étapes vers un nouveau type de langage universel'. La mise de départ a été fixée à mille dollars. Il sera possible d'enchérir jusqu'au 23 septembre.

Toujours plus d'objets numériques sont vendus sous la forme de NFT. Tel fut le cas par exemple du premier tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey, et du code-source du web mondial plus tôt cette année. Ces deux ventes rapportèrent des millions d'euros. Le tweet et le code-source sont encore et toujours en ligne et sont librement accessibles, mais les objets d'origine ont un nouveau propriétaire.

Les émoticônes ont été inventés le 19 septembre 1982 et ont été utilisés pour la première fois par Scott Fahlman, professeur de sciences informatiques à la Carnegie Mellon University américaine. L'émoticône :-) devait initialement représenter une plaisanterie, alors que :-( signifiait 'je suis sérieux'. Mais par la suite, leur utilisateur voulait surtout indiquer sa satisfaction ou son mécontentement.La maison de vente aux enchères Heritage Auctions annonce que les émoticônes sous la forme de NFT sont vendus avec un certificat signé et deux essais de leur inventeur. Dans l'un de ceux-ci, Fahlman signale que les émoticônes représentent 'les premières étapes vers un nouveau type de langage universel'. La mise de départ a été fixée à mille dollars. Il sera possible d'enchérir jusqu'au 23 septembre.Toujours plus d'objets numériques sont vendus sous la forme de NFT. Tel fut le cas par exemple du premier tweet du fondateur de Twitter, Jack Dorsey, et du code-source du web mondial plus tôt cette année. Ces deux ventes rapportèrent des millions d'euros. Le tweet et le code-source sont encore et toujours en ligne et sont librement accessibles, mais les objets d'origine ont un nouveau propriétaire.