Chez Renesas, un fabricant de puces installé à 100 kilomètres de Tokyo, un incendie a eu lieu le 19 mars dans le bâtiment N3. Initialement, il était question de 11 machines touchées, mais à présent, un représentant de l'entreprise signale à Nikkei qu'il s'agit de 17 machines.

Remplacer ces machines va prendre quelque temps, mais il y a un problème plus important encore: les systèmes d'épuration de l'air et de l'eau ont également été touchés. Or ceux-ci sont nécessaires pour faire fonctionner les machines encore intactes.

Renesas est l'un des principaux fabricants de puces au monde pour le secteur automobile. Ce dernier est depuis quelques mois déjà aux prises avec une pénurie de puces. La situation a encore empiré ces dernières semaines à cause de pannes électriques au Texas (ce qui a contraint NXP à interrompre sa production) et de l'incendie chez Renesas. Mais des incidents indirects, comme l'ensablement du porte-conteneurs Ever Given dans le canal de Suez, accentuent encore le problème.

Chez Renesas, un fabricant de puces installé à 100 kilomètres de Tokyo, un incendie a eu lieu le 19 mars dans le bâtiment N3. Initialement, il était question de 11 machines touchées, mais à présent, un représentant de l'entreprise signale à Nikkei qu'il s'agit de 17 machines.Remplacer ces machines va prendre quelque temps, mais il y a un problème plus important encore: les systèmes d'épuration de l'air et de l'eau ont également été touchés. Or ceux-ci sont nécessaires pour faire fonctionner les machines encore intactes.Renesas est l'un des principaux fabricants de puces au monde pour le secteur automobile. Ce dernier est depuis quelques mois déjà aux prises avec une pénurie de puces. La situation a encore empiré ces dernières semaines à cause de pannes électriques au Texas (ce qui a contraint NXP à interrompre sa production) et de l'incendie chez Renesas. Mais des incidents indirects, comme l'ensablement du porte-conteneurs Ever Given dans le canal de Suez, accentuent encore le problème.