Les Chinois renoncent à l'appli de taxi Didi suite à des assassinats

30/08/18 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Les Chinois ne veulent plus utiliser Didi Chuxing, la principale appli de taxi de leur pays. Ces derniers mois, plusieurs passagères ont en effet été assassinées par des chauffeurs. Comme souvent, c'est la concurrence qui en profite.

Les Chinois renoncent à l'appli de taxi Didi suite à des assassinats

© Reuters

La semaine dernière, Didi Chuxing figurait encore à la neuvième place au classement des applis iOS les plus téléchargées de Chine. Mais hier mercredi, l'appli s'est effondrée jusqu'à occuper la 61ème position, selon le cabinet de recherche App Annie.

Sa concurrente Dida Pinche a par contre été davantage utilisée. Il y a une semaine, l'appli se classait encore à la 124ème place au classement des téléchargements. A présent, elle vient de grimper en 9ème position. Didi Chuxing a même été dépassée par Caocao, qui ne figurait même pas dans le top 200 la semaine dernière.

Ces chiffres ne s'appliquent qu'à iOS et donc pas à Android. App Annie ignore si les personnes, qui avaient déjà téléchargé Didi Chuxing, vont continuer d'utiliser le service.

Didi Chuxing a récemment décidé d'interrompre son service de covoiturage Hitch et ce, après qu'une jeune femme de 20 ans ait été violée et assassinée lors d'un déplacement en taxi dans la ville chinoise de Wenzhou. Elle avait encore envoyé une demande d'assistance, avant de disparaître. Le chauffeur fut arrêté. Selon la police, il aurait avoué. Une passagère précédente s'était déjà plainte du comportement de ce chauffeur, mais sans susciter de réaction. En mai, c'était une jeune femme de 21 ans qui avait été assassinée, alors qu'elle était transportée par un chauffeur de Didi dans la ville de Zhengzhou.

En savoir plus sur:

Nos partenaires