La Belgique est l'un des premiers pays en Europe où le certificat covid est introduit. Toute personne à partir de six ans vivant en Belgique aura besoin d'un certificat de ce genre pour voyager dans l'UE et ce, à partir du 1er juillet. Jusque là, ce sont les anciennes règles qui restent d'application.

'Covid safe'

Le certificat indique si quelqu'un a été vacciné, a été contaminé par le corona ou a subi un test négatif. Lors de l'arrivée dans un autre pays membre de l'UE, il sera nécessaire de démontrer que vous êtes 'covid safe' pour pouvoir y séjourner. 'Les certificats seront acceptés dans tous les états membres de l'UE, mais il peut arriver que certains pays appliquent d'autres règles pour les six à dix-huit ans ou imposent d'autres conditions en matière de vaccination', a-t-on appris ce mercredi matin lors de la présentation des certificats.

Il est question de trois certificats différents. Il y a tout d'abord le certificat de vaccination qui reste valable pendant un an après la date de vaccination. En cas d'une éventuelle deuxième vaccination, vous devrez vous-même solliciter un nouveau certificat. En outre, il y a le certificat-test qui reste valable un maximum de 72 heures après le test (en fonction du pays de destination) et un certificat de guérison qui reste valable 180 jours après un test positif.

QR-code

Les certificats sont proposés dans la mesure du possible par la voie numérique via le site web MaSanté ou via la nouvelle appli CovidSafeBE. Cette appli mobile est disponible tant pour les smartphones Android à partir d'Android 5.0 que pour les iPhone à partir d'iOS 12.5, ce qui, selon l'eHealth Platform et Digitaal Vlaanderen - les développeurs - représente 96 pour cent de l'ensemble des téléphones mobiles en circulation.

Les certificats sont également disponibles via quelques sites régionaux, dont MijnBurgerprofiel.be, brusselsréseausanté.be et RéseauSantéWallon.be.

Les utilisateurs ne peuvent solliciter que leurs propres certificats et ceux de leur(s) enfant(s). A cette fin, ils doivent d'abord s'enregistrer. La façon la plus simple est de recourir à l'appli d'identification itsme. Chaque certificat comprend principalement un QR-code unique qui peut être scanné. Les utilisateurs peuvent stocker ce code dans l'appli proprement dite, la conserver au format pdf ou l'imprimer sur papier.

Sécurité

Le responsable de l'eHealth Platform, Frank Robben, insiste sur le fait que toutes les données liées aux certificats sont hébergées sur une 'plate-forme belge sûre'. Les informations mêmes proviennent de deux banques de données, à savoir Vaccinnet et la banque de données de l'institut de santé Sciensano.

Selon Robben, on a opté sciemment pour séparer les certificats de l'appli CoronAlert, qui a été lancée fin septembre dernier. 'CoronaAlert a un tout autre objectif', affirme Robben. 'Cette appli a été précisément développée pour rester anonyme. Nous gardons par conséquent les certificats strictement à part, afin qu'aucune donnée personnelle ne puisse aboutir dans CoronaAlert.

La Belgique est l'un des premiers pays en Europe où le certificat covid est introduit. Toute personne à partir de six ans vivant en Belgique aura besoin d'un certificat de ce genre pour voyager dans l'UE et ce, à partir du 1er juillet. Jusque là, ce sont les anciennes règles qui restent d'application.Le certificat indique si quelqu'un a été vacciné, a été contaminé par le corona ou a subi un test négatif. Lors de l'arrivée dans un autre pays membre de l'UE, il sera nécessaire de démontrer que vous êtes 'covid safe' pour pouvoir y séjourner. 'Les certificats seront acceptés dans tous les états membres de l'UE, mais il peut arriver que certains pays appliquent d'autres règles pour les six à dix-huit ans ou imposent d'autres conditions en matière de vaccination', a-t-on appris ce mercredi matin lors de la présentation des certificats.Il est question de trois certificats différents. Il y a tout d'abord le certificat de vaccination qui reste valable pendant un an après la date de vaccination. En cas d'une éventuelle deuxième vaccination, vous devrez vous-même solliciter un nouveau certificat. En outre, il y a le certificat-test qui reste valable un maximum de 72 heures après le test (en fonction du pays de destination) et un certificat de guérison qui reste valable 180 jours après un test positif.Les certificats sont proposés dans la mesure du possible par la voie numérique via le site web MaSanté ou via la nouvelle appli CovidSafeBE. Cette appli mobile est disponible tant pour les smartphones Android à partir d'Android 5.0 que pour les iPhone à partir d'iOS 12.5, ce qui, selon l'eHealth Platform et Digitaal Vlaanderen - les développeurs - représente 96 pour cent de l'ensemble des téléphones mobiles en circulation.Les certificats sont également disponibles via quelques sites régionaux, dont MijnBurgerprofiel.be, brusselsréseausanté.be et RéseauSantéWallon.be.Les utilisateurs ne peuvent solliciter que leurs propres certificats et ceux de leur(s) enfant(s). A cette fin, ils doivent d'abord s'enregistrer. La façon la plus simple est de recourir à l'appli d'identification itsme. Chaque certificat comprend principalement un QR-code unique qui peut être scanné. Les utilisateurs peuvent stocker ce code dans l'appli proprement dite, la conserver au format pdf ou l'imprimer sur papier.Le responsable de l'eHealth Platform, Frank Robben, insiste sur le fait que toutes les données liées aux certificats sont hébergées sur une 'plate-forme belge sûre'. Les informations mêmes proviennent de deux banques de données, à savoir Vaccinnet et la banque de données de l'institut de santé Sciensano.Selon Robben, on a opté sciemment pour séparer les certificats de l'appli CoronAlert, qui a été lancée fin septembre dernier. 'CoronaAlert a un tout autre objectif', affirme Robben. 'Cette appli a été précisément développée pour rester anonyme. Nous gardons par conséquent les certificats strictement à part, afin qu'aucune donnée personnelle ne puisse aboutir dans CoronaAlert.