Lors de la grande réunion des actionnaires de Toshiba, deux propositions étaient sur la table en vue d'offrir un avenir à l'entreprise. Le plan de la direction consistait à scinder Toshiba en deux parties, alors que l'autre plan, soutenu par quelques actionnaires étrangers, prévoyait un rachat par un acteur externe. Les deux propositions ont été rejetées, selon l'agence de presse Reuters.

On ne sait maintenant vraiment plus comment les choses vont évoluer pour Toshiba. L'entreprise traverse des conditions tumultueuses, depuis qu'on avait appris en 2015 que des chiffres avaient été bidouillés. Entre-temps, l'ensemble de la direction a démissionné, alors que le nouveau CEO engagé l'année dernière s'en est allé lui aussi. Le frais émoulu CEO, Taro Shimada, a expliqué au terme de la réunion des actionnaires qu'il examinait plusieurs options stratégiques. 'Nous travaillerons d'arrache-pied pour regagner la confiance de toutes les parties prenantes, tant des actionnaires, des clients que du personnel, et pour améliorer la valeur de l'entreprise', a encore déclare Shimada.

Lors de la grande réunion des actionnaires de Toshiba, deux propositions étaient sur la table en vue d'offrir un avenir à l'entreprise. Le plan de la direction consistait à scinder Toshiba en deux parties, alors que l'autre plan, soutenu par quelques actionnaires étrangers, prévoyait un rachat par un acteur externe. Les deux propositions ont été rejetées, selon l'agence de presse Reuters.On ne sait maintenant vraiment plus comment les choses vont évoluer pour Toshiba. L'entreprise traverse des conditions tumultueuses, depuis qu'on avait appris en 2015 que des chiffres avaient été bidouillés. Entre-temps, l'ensemble de la direction a démissionné, alors que le nouveau CEO engagé l'année dernière s'en est allé lui aussi. Le frais émoulu CEO, Taro Shimada, a expliqué au terme de la réunion des actionnaires qu'il examinait plusieurs options stratégiques. 'Nous travaillerons d'arrache-pied pour regagner la confiance de toutes les parties prenantes, tant des actionnaires, des clients que du personnel, et pour améliorer la valeur de l'entreprise', a encore déclare Shimada.