Pour commencer, sachez que le SRS-NS7 dispose encore et toujours des fonctions de clavardage et d'appel mains libres du modèle précédent, lequel continuera du reste d'être commercialisé. Durant une réunion en ligne, l'utilisateur n'est donc plus scotché à l'ordinateur, mais peut tranquillement aller se servir une tasse de café sans perdre une seule parole. Le SRS-NS7 est équipé de l'anti-écho et offre la liaison multipoint, pour connecter deux appareils simultanément, comme un smartphone et un ordinateur portable. Vous en saurez plus à ce propos en lisant notre article consacré au SRS-NB10. Ici, nous nous concentrerons surtout sur le facteur fun du nouveau venu. Il faut parfois pouvoir se relaxer.

Effet hélicoptère

Ce qui caractérise en effet essentiellement le SRS-NS7, c'est le support du Dolby Atmos virtuel. Il s'agit là du type de son vous permettant, dans un cinéma, d'entendre littéralement voler des hélicoptères au-dessus de votre tête (cf. aussi l'encadré en fin de cet article). Pour bénéficier d'un même effet dans votre living, vous aviez jusqu'il y a peu besoin d'un appareillage très onéreux. Les barres de son avec Dolby Atmos avaient ces derniers temps déjà amélioré les choses et même si le haut-parleur tour de cou de Sony n'est pas ce qu'il y a de plus économique avec son prix de 300 euros, il rend l'expérience Dolby Atmos dans votre habitation incontestablement beaucoup plus compacte.

Une remarque pas vraiment anodine s'impose cependant: pour pouvoir bénéficier de pareille expérience Dolby Atmos, il vous faudra un téléviseur Sony Bravia XR. Autre élément nécessaire: l'émetteur WLA-NS7 sans fil, mais celui-ci, le fabricant le fournit d'origine (bien qu'il soit aussi disponible séparément pour d'autres casques supportant Atmos tant aujourd'hui qu'à l'avenir). Cet émetteur est branché sur la TV au moyen d'un câble optique et USB. Ensuite, le SRS-NS7 est connecté par Bluetooth.

Des photos de vos oreillettes

Pour bénéficier d'une expérience personnalisée, l'utilisateur peut utiliser le 360 Spatial Sound Personalizer, à savoir une appli spéciale qui réalise via l'appareil photo de votre smartphone des prises de vue de vos oreillettes, afin d'en déduire 'des caractéristiques d'écoute uniques'. Cela fait du reste un petit temps déjà que Sony applique cette technologie à d'autres casques de la marque, comme le WF-1000XM4 in-ears antibruit.

En plus du contenu Dolby Atmos sur la TV, le SRS-NS7 supporte également 360 Reality Audio. La musique résonne alors 'exactement comme l'artiste l'a voulu' aux résolutions les plus élevées disponibles, proposées entre autres par des services de streaming tels Amazon Music HD, Deezer et TIDAL.

Autonomie et prix

Le SRS-NS7 offre, selon Sony, douze heures de plaisir d'écoute en utilisation normale et cinq heures au niveau maximum. Une fois l'accu déchargé, il ne lui faut qu'une recharge rapide de dix minutes pour être de nouveau opérationnel pendant une heure.

Venons-en à présent au prix conseillé: le haut-parleur tour de cou SRS-NB10 est vendu au prix de 300 euros, en ce compris l'émetteur WLA-NS7, lequel est aussi disponible séparément pour 59,99 euros.

Qu'est-ce que Dolby Atmos et quel est son but?

L'atout numéro un d'un système cinématographique à domicile équipé de Dolby Atmos, c'est que l'utilisateur soit littéralement immergé dans le film et dans l'action. Et ce, contrairement aux systèmes 5.1 ou 7.1 classiques, qui ne forment en fait qu'un 'anneau horizontal' de son: l'audio est issue de la gauche, de la droite, de l'avant et de l'arrière, via les canaux prédéfinis par le designer sonore (pensez à un coup de foudre ou à une porte qui claque sur le haut-parleur arrière gauche).

Avec Dolby Atmos, c'est un espace 3D qui est créé, ce qu'on appelle en jargon une bulle sonore (sound bubble), dans laquelle chaque son peut recevoir un emplacement spécifique - en hauteur et en profondeur. Voilà qui explique pourquoi des haut-parleurs supplémentaires sont installés au plafond d'un cinéma. Avec une barre de son comme la Sonos Arc ou avec un haut-parleur tour de cou tel ce Sony SRS-NS7, ce n'est plus nécessaire.

Sony
© Sony
Pour commencer, sachez que le SRS-NS7 dispose encore et toujours des fonctions de clavardage et d'appel mains libres du modèle précédent, lequel continuera du reste d'être commercialisé. Durant une réunion en ligne, l'utilisateur n'est donc plus scotché à l'ordinateur, mais peut tranquillement aller se servir une tasse de café sans perdre une seule parole. Le SRS-NS7 est équipé de l'anti-écho et offre la liaison multipoint, pour connecter deux appareils simultanément, comme un smartphone et un ordinateur portable. Vous en saurez plus à ce propos en lisant notre article consacré au SRS-NB10. Ici, nous nous concentrerons surtout sur le facteur fun du nouveau venu. Il faut parfois pouvoir se relaxer.Ce qui caractérise en effet essentiellement le SRS-NS7, c'est le support du Dolby Atmos virtuel. Il s'agit là du type de son vous permettant, dans un cinéma, d'entendre littéralement voler des hélicoptères au-dessus de votre tête (cf. aussi l'encadré en fin de cet article). Pour bénéficier d'un même effet dans votre living, vous aviez jusqu'il y a peu besoin d'un appareillage très onéreux. Les barres de son avec Dolby Atmos avaient ces derniers temps déjà amélioré les choses et même si le haut-parleur tour de cou de Sony n'est pas ce qu'il y a de plus économique avec son prix de 300 euros, il rend l'expérience Dolby Atmos dans votre habitation incontestablement beaucoup plus compacte.Une remarque pas vraiment anodine s'impose cependant: pour pouvoir bénéficier de pareille expérience Dolby Atmos, il vous faudra un téléviseur Sony Bravia XR. Autre élément nécessaire: l'émetteur WLA-NS7 sans fil, mais celui-ci, le fabricant le fournit d'origine (bien qu'il soit aussi disponible séparément pour d'autres casques supportant Atmos tant aujourd'hui qu'à l'avenir). Cet émetteur est branché sur la TV au moyen d'un câble optique et USB. Ensuite, le SRS-NS7 est connecté par Bluetooth.Pour bénéficier d'une expérience personnalisée, l'utilisateur peut utiliser le 360 Spatial Sound Personalizer, à savoir une appli spéciale qui réalise via l'appareil photo de votre smartphone des prises de vue de vos oreillettes, afin d'en déduire 'des caractéristiques d'écoute uniques'. Cela fait du reste un petit temps déjà que Sony applique cette technologie à d'autres casques de la marque, comme le WF-1000XM4 in-ears antibruit.En plus du contenu Dolby Atmos sur la TV, le SRS-NS7 supporte également 360 Reality Audio. La musique résonne alors 'exactement comme l'artiste l'a voulu' aux résolutions les plus élevées disponibles, proposées entre autres par des services de streaming tels Amazon Music HD, Deezer et TIDAL.Le SRS-NS7 offre, selon Sony, douze heures de plaisir d'écoute en utilisation normale et cinq heures au niveau maximum. Une fois l'accu déchargé, il ne lui faut qu'une recharge rapide de dix minutes pour être de nouveau opérationnel pendant une heure.Venons-en à présent au prix conseillé: le haut-parleur tour de cou SRS-NB10 est vendu au prix de 300 euros, en ce compris l'émetteur WLA-NS7, lequel est aussi disponible séparément pour 59,99 euros.