Initialement, GSMA, l'organisation à l'initiative du MWC, s'était donné jusqu'à vendredi pour décider de la tenue ou de l'annulation de l'événement. Le désistement d'un certain nombre d'autres acteurs en vue hier mercredi, dont Nokia, HMD Global et Deutsche Telecom, semble avoir accéléré le processus décisionnel.

Le Mobile World Congress attire chaque année quelque cent mille visiteurs, qui s'émerveillent devant les plus récents gadgets de plus de 2.800 exposants. L'événement accueille aussi chaque fois cinq à six mille Chinois du secteur télécom.

Cette année, le congrès devait être consacré aux thèmes suivants: la 5G, l'intelligence artificielle, les appareils intelligents et les données massives (big data). L'on s'attend à présent à ce que de nombreuses entreprises présentent à l'avenir leurs nouveaux produits lors d'événements plus modestes, voire en ligne via une diffusion live. C'est ainsi que Sony a déjà fait savoir qu'elle annoncera son nouveau smartphone Xperia le 24 février via YouTube.

Initialement, GSMA, l'organisation à l'initiative du MWC, s'était donné jusqu'à vendredi pour décider de la tenue ou de l'annulation de l'événement. Le désistement d'un certain nombre d'autres acteurs en vue hier mercredi, dont Nokia, HMD Global et Deutsche Telecom, semble avoir accéléré le processus décisionnel.Le Mobile World Congress attire chaque année quelque cent mille visiteurs, qui s'émerveillent devant les plus récents gadgets de plus de 2.800 exposants. L'événement accueille aussi chaque fois cinq à six mille Chinois du secteur télécom.Cette année, le congrès devait être consacré aux thèmes suivants: la 5G, l'intelligence artificielle, les appareils intelligents et les données massives (big data). L'on s'attend à présent à ce que de nombreuses entreprises présentent à l'avenir leurs nouveaux produits lors d'événements plus modestes, voire en ligne via une diffusion live. C'est ainsi que Sony a déjà fait savoir qu'elle annoncera son nouveau smartphone Xperia le 24 février via YouTube.