Ces derniers jours, Sony, LG, Amazon, Ericsson, Nvidia, Intel et NTT notamment ont annoncé qu'elles ne prendraient pas part au salon cette année. Nokia, Facebook, Cisco, MediaTek, AT&T et Sprint se sont entre-temps également désistées.

Selon des médias espagnols, Vodafone et Deutsche Telekom hésitent aussi fortement quant à leur participation. D'autres entreprises seront certes présentes, mais dans une moindre mesure. C'est ainsi que les firmes technologiques chinoises ZTE en TCL par exemple n'organiseront pas de conférence de presse.

Si l'organisation devait décider vendredi que le Mobile World Congress se tiendra bien, de nombreuses mesures de sécurité devront alors être prises. Les personnes provenant de la ville de Wuhan et des environs, là où à débuté l'épidémie, avant de se propager, ne sont déjà pas les bienvenues. Les visiteurs d'autres régions de la Chine devront prouver qu'ils n'ont pas résidé dans ce pays pendant les deux semaines qui précèdent le congrès. Et pour l'ensemble des visiteurs du salon, une prise de la température corporelle est prévue.

Le Mobile World Congress attire annuellement quelque cent mille visiteurs, qui se pâment d'admiration devant les tout derniers gadgets des plus 2.800 exposants. L'événement accueille chaque fois aussi quelque cinq à six mille Chinois du secteur télécom. Cette année, le congrès a pour thèmes la 5G, l'intelligence artificielle, les appareils intelligents et les données massives ('big data').

Ces derniers jours, Sony, LG, Amazon, Ericsson, Nvidia, Intel et NTT notamment ont annoncé qu'elles ne prendraient pas part au salon cette année. Nokia, Facebook, Cisco, MediaTek, AT&T et Sprint se sont entre-temps également désistées.Selon des médias espagnols, Vodafone et Deutsche Telekom hésitent aussi fortement quant à leur participation. D'autres entreprises seront certes présentes, mais dans une moindre mesure. C'est ainsi que les firmes technologiques chinoises ZTE en TCL par exemple n'organiseront pas de conférence de presse.Si l'organisation devait décider vendredi que le Mobile World Congress se tiendra bien, de nombreuses mesures de sécurité devront alors être prises. Les personnes provenant de la ville de Wuhan et des environs, là où à débuté l'épidémie, avant de se propager, ne sont déjà pas les bienvenues. Les visiteurs d'autres régions de la Chine devront prouver qu'ils n'ont pas résidé dans ce pays pendant les deux semaines qui précèdent le congrès. Et pour l'ensemble des visiteurs du salon, une prise de la température corporelle est prévue.Le Mobile World Congress attire annuellement quelque cent mille visiteurs, qui se pâment d'admiration devant les tout derniers gadgets des plus 2.800 exposants. L'événement accueille chaque fois aussi quelque cinq à six mille Chinois du secteur télécom. Cette année, le congrès a pour thèmes la 5G, l'intelligence artificielle, les appareils intelligents et les données massives ('big data').