Alexander De Croo avait annoncé cette appli gouvernementale en mai, lorsqu'il était encore ministre des télécommunications et de l'agenda numérique. 'BeApp', comme l'appli a été baptisée, a pour but de porter à l'écran du smartphone toute forme d'interaction avec les différents pouvoirs publics. "Combien de jours pouvez-vous encore travailler? Qu'en est-il de votre contrôle fiscal? Tous ces renseignements aboutiront sur un seul et même écran. Ce sera un énorme pas en avant", avait expliqué De Croo. Le ministre disait à l'époque que l'appli serait lancée cette année encore. Et bien non!

"Les services sont activement occupés à développer BeApp. Pour qu'elle fonctionne parfaitement, d'importantes adaptations au 'back-end' notamment s'avèrent nécessaires", déclare-t-on au cabinet de Philippe De Backer. De Backer a repris le 9 décembre les compétences télécoms et agenda numérique de De Croo, après que ce dernier soit devenu ministre des finances au sein du gouvernement minoritaire Michel II entre-temps démissionnaire.

On ne sait pas quand le lancement aura lieu. "Nous espérons que le développement se terminera rapidement, car la fonctionnalité mobile est une absolue nécessité, si l'on veut que les services e-gov deviennent encore davantage une réalité. Nous sommes de toute façon aussi tributaires des autres administrations, qui doivent mettre leurs données à disposition", affirme la porte-parole du ministre de l'agenda numérique démissionnaire Philippe De Backer.

Entre-temps, le gouvernement flamand a présenté quelque chose de similaire avec 'Mijn Bugerprofiel': un plugin qui centralise toutes les informations que les autorités possèdent sur chaque citoyen flamand.