Fairphone se veut être une alternative éthique à pas mal de firmes présentes sur le marché des smartphones. L'entreprise fabrique des téléphones en matériaux extraits dans des zones non conflictuelles et dans des conditions de travail correctes. Les appareils doivent aussi être durables: ils offrent une longévité supérieure à celle de beaucoup de concurrents et seraient aisément réparables. L'entreprise néerlandaise lance à présent la quatrième version de son smartphone: le Fairphone 4.

Spécifications ad hoc

Il s'agit d'un appareil un peu plus puissant que le modèle trois, garanti cinq ans et dont l'entreprise promet de fournir deux importantes mises à jour d'Android. Le support du software de l'appareil est assuré jusque fin 2025, voire jusqu'en 2027.

Si vous vous attendez dans le cadre d'une telle éthique mondiale à de faibles spécifications, vous avez tout faux. A bord, on trouve un processeur 5G sous la forme d'une puce Snapdragon 750G. Vous aurez le choix entre 6 ou 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de capacité de stockage interne. L'appareil doté d'un écran LCD de 6,3 pouces à 1.080 pixels fonctionne sur une batterie de 3.905 mA/h. L'ensemble est comparable à bien d'autres appareils situés dans le segment intermédiaire du marché. Le Fairphone 4 embarque aussi trois appareils photo: un modèle à 25 méga-pixels pour selfies en façade et, à l'arrière, un modèle principal à 48 méga-pixels et un modèle grand angle à 48 méga-pixels. L'appareil photo principal permet aussi d'enregistrer des vidéos en 4K.

Le Fairphone 4, Fairphone
Le Fairphone 4 © Fairphone

Comme susmentionné, le Fairphone a été surtout conçu pour tenir longtemps le coup. Vous devriez ainsi pouvoir vous-même retirer et remplacer assez facilement des composants à l'aide d'un simple tournevis. Fairphone propose déjà toutes sortes de modules de réparation dans ce but. Actuellement, il en existe huit, dont des écrans de rechange, des batteries, de nouveaux panneaux pour l'avant, des haut-parleurs, des appareils photo et des ports USB-C. Ces modules de réparation devraient eux aussi être disponibles jusqu'en 2027.

Le téléphone sera vendu en Europe à partir du 25 octobre au prix conseillé de 579 euros pour le modèle à 6 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage. La version plus coûteuse à 8 Go de RAM et 256 Go d'espace de stockage interne sera vendu 649 euros.

Fairphone se veut être une alternative éthique à pas mal de firmes présentes sur le marché des smartphones. L'entreprise fabrique des téléphones en matériaux extraits dans des zones non conflictuelles et dans des conditions de travail correctes. Les appareils doivent aussi être durables: ils offrent une longévité supérieure à celle de beaucoup de concurrents et seraient aisément réparables. L'entreprise néerlandaise lance à présent la quatrième version de son smartphone: le Fairphone 4.Il s'agit d'un appareil un peu plus puissant que le modèle trois, garanti cinq ans et dont l'entreprise promet de fournir deux importantes mises à jour d'Android. Le support du software de l'appareil est assuré jusque fin 2025, voire jusqu'en 2027.Si vous vous attendez dans le cadre d'une telle éthique mondiale à de faibles spécifications, vous avez tout faux. A bord, on trouve un processeur 5G sous la forme d'une puce Snapdragon 750G. Vous aurez le choix entre 6 ou 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go de capacité de stockage interne. L'appareil doté d'un écran LCD de 6,3 pouces à 1.080 pixels fonctionne sur une batterie de 3.905 mA/h. L'ensemble est comparable à bien d'autres appareils situés dans le segment intermédiaire du marché. Le Fairphone 4 embarque aussi trois appareils photo: un modèle à 25 méga-pixels pour selfies en façade et, à l'arrière, un modèle principal à 48 méga-pixels et un modèle grand angle à 48 méga-pixels. L'appareil photo principal permet aussi d'enregistrer des vidéos en 4K.Comme susmentionné, le Fairphone a été surtout conçu pour tenir longtemps le coup. Vous devriez ainsi pouvoir vous-même retirer et remplacer assez facilement des composants à l'aide d'un simple tournevis. Fairphone propose déjà toutes sortes de modules de réparation dans ce but. Actuellement, il en existe huit, dont des écrans de rechange, des batteries, de nouveaux panneaux pour l'avant, des haut-parleurs, des appareils photo et des ports USB-C. Ces modules de réparation devraient eux aussi être disponibles jusqu'en 2027.Le téléphone sera vendu en Europe à partir du 25 octobre au prix conseillé de 579 euros pour le modèle à 6 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage. La version plus coûteuse à 8 Go de RAM et 256 Go d'espace de stockage interne sera vendu 649 euros.