Tout comme Apple, Google ne commercialise plus d'applications par l'intermédiaire de son magasin russe en raison de la guerre en Ukraine. En plus des applis payantes, les achats 'in-app' et les abonnements sont également bloqués. Ce boycott incita une équipe de développeurs à mettre au point le NashStore, comme s'appelle le magasin d'applis alternatif pour Android.

Selon l'agence de presse Reuters, le NashStore sera lancé le 9 mai. Il s'agit là d'un jour de fête nationale en Russie, pour commémorer la victoire sur l'Allemagne durant la Seconde Guerre Mondiale. 'Malheureusement, les Russes ne peuvent plus utiliser normalement le Google Play Store pour acheter des applis, alors que de nombreux développeurs ont aussi perdu leur source de revenus', déclare Vladimir Zykov, chef de projet chez le développeur Digital Platforms. 'Cela nous a contraints à créer une nouvelle boutique d'applis russe.'

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Tout comme Apple, Google ne commercialise plus d'applications par l'intermédiaire de son magasin russe en raison de la guerre en Ukraine. En plus des applis payantes, les achats 'in-app' et les abonnements sont également bloqués. Ce boycott incita une équipe de développeurs à mettre au point le NashStore, comme s'appelle le magasin d'applis alternatif pour Android.Selon l'agence de presse Reuters, le NashStore sera lancé le 9 mai. Il s'agit là d'un jour de fête nationale en Russie, pour commémorer la victoire sur l'Allemagne durant la Seconde Guerre Mondiale. 'Malheureusement, les Russes ne peuvent plus utiliser normalement le Google Play Store pour acheter des applis, alors que de nombreux développeurs ont aussi perdu leur source de revenus', déclare Vladimir Zykov, chef de projet chez le développeur Digital Platforms. 'Cela nous a contraints à créer une nouvelle boutique d'applis russe.'En collaboration avec Dutch IT-channel.