Selon les sources du journal, les négociations au sujet d'un plan alternatif seraient en cours depuis des mois déjà. Ces négociations ont été cependant soumises à une pression supplémentaire, après que le gouvernement chinois ait pris des mesures pour compliquer la revente. La date-butoir précédemment fixée par le président américain Donald Trump a également engendré un surcroît de stress. ByteDance a jusqu'au 15 septembre pour se défaire de la branche américaine de TikTok. Si tel n'est pas le cas, l'appli vidéo sera interdite aux Etats-Unis.

Lisez aussi: 'La revente de la branche américaine de TikTok ne se fera pas sans l'agrément de Pékin'

Une solution possible consisterait en une restructuration de TikTok aux Etats-Unis, apprend-on encore. Selon les esprits critiques, l'appli collecterait trop de données de ses utilisateurs, qui pourraient ensuite tomber entre les mains du gouvernement chinois. S'il n'en tenait qu'aux Etats-Unis, ces données seraient gardées hors de portée de Pékin.

Selon les sources du journal, les négociations au sujet d'un plan alternatif seraient en cours depuis des mois déjà. Ces négociations ont été cependant soumises à une pression supplémentaire, après que le gouvernement chinois ait pris des mesures pour compliquer la revente. La date-butoir précédemment fixée par le président américain Donald Trump a également engendré un surcroît de stress. ByteDance a jusqu'au 15 septembre pour se défaire de la branche américaine de TikTok. Si tel n'est pas le cas, l'appli vidéo sera interdite aux Etats-Unis.Lisez aussi: 'La revente de la branche américaine de TikTok ne se fera pas sans l'agrément de Pékin'Une solution possible consisterait en une restructuration de TikTok aux Etats-Unis, apprend-on encore. Selon les esprits critiques, l'appli collecterait trop de données de ses utilisateurs, qui pourraient ensuite tomber entre les mains du gouvernement chinois. S'il n'en tenait qu'aux Etats-Unis, ces données seraient gardées hors de portée de Pékin.