Firefox active par défaut dans sa version 69 ce qu'on appelle l'Enhanced Tracking Protection. Cette fonction est disponible depuis juin et a été entre-temps largement testée, selon Mozilla. Elle permet de bloquer les cookies de traçage sur base d'une liste noire. L'image d'un bouclier dans la barre d'adresse montre que l'Enhanced Tracking Protection est active. L'utilisateur peut cliquer dessus pour voir quels mouchards et quelles entreprises sont rejetés.

Outre le traçage, Firefox 69 repousse aussi par défaut les 'cryptominers', afin d'éviter que des tiers aient accès au CPU de votre ordinateur, sans que vous en éprouviez pour autant des problèmes. Il bloque également les scripts, qui effectuent des instantanés de la configuration de votre ordinateur, lorsque vous visitez un site web (ce qu'on appelle 'l'empreinte digitale'). D'après Mozilla, cette dernière protection sera aussi activée par défaut dans la prochaine version. Enfin, le nouveau Firefox s'est vu supprimer une option par laquelle le plug-in Flash était toujours activé. Pour utiliser Flash sur un site web, vous devrez désormais toujours donner votre autorisation.

Firefox est depuis assez longtemps déjà une alternative quelque peu plus orientée confidentialité au principal navigateur au monde, Chrome, et Mozilla semble jouer davantage encore là-dessus. Chrome est en effet édité par Google, qui est aussi la plus grande plate-forme publicitaire au niveau international. Or le géant technologique a toujours été plus lent pour ce qui est par exemple de bloquer les cookies ou d'autres technologies qui compliquent la vie des annonceurs ciblant les utilisateurs. D'autres navigateurs, tels Safari ou Brave d'Apple, bloquent par défaut aussi les mouchards depuis pas mal de temps.