'Il s'agit là d'un incident très sérieux qui porte atteinte à notre principale institution démocratique', déclare la ministre norvégienne des affaires étrangères Ine Eriksen Søreide dans un communiqué. 'Sur base d'informations gouvernementales, nous pensons que la Russie est à l'initiative de ces activités.'

La ministre ajoute que les menaces contre son pays 'ont à présent gagné aussi l'arène numérique'. L'ambassadeur russe à Oslo en a été informé. Le Parlement norvégien révéla l'attaque le 1er septembre, prit directement les mesures de sécurité qui s'imposaient, et porta plainte.

'Il s'agit là d'un incident très sérieux qui porte atteinte à notre principale institution démocratique', déclare la ministre norvégienne des affaires étrangères Ine Eriksen Søreide dans un communiqué. 'Sur base d'informations gouvernementales, nous pensons que la Russie est à l'initiative de ces activités.'La ministre ajoute que les menaces contre son pays 'ont à présent gagné aussi l'arène numérique'. L'ambassadeur russe à Oslo en a été informé. Le Parlement norvégien révéla l'attaque le 1er septembre, prit directement les mesures de sécurité qui s'imposaient, et porta plainte.