Les gadgets dans le nuage, qui prennent en charge vos tâches domestiques, sont pratiques certes, du moins jusqu'à ce qu'ils tombent en panne ou que l'entreprise sous-jacente arrête son serveur. C'est ce qui arrive à présent aux mangeoires 'intelligentes' de Petnet. L'entreprise vient en effet de connaître un début d'année particulièrement difficile. Lors d'une panne en février, des utilisateurs avaient déjà annoncé que leurs animaux avaient souffert de la faim, parce que les appareils s'étaient mis hors ligne pendant tout un temps et que les bébêtes n'avaient rien reçu à manger. Le correctif requis était sorti une semaine plus tard.

Un coup dur pour l'entreprise, qui avait restauré son service fin février pour y renoncer définitivement quelques semaines après. Plusieurs clients ont vu leur appareil se bloquer, certains à partir de fin mars et d'autres à partir de mi-avril. Le service à la clientèle n'est malheureusement plus accessible depuis mars.

Dans un communiqué, l'entreprise signale que la crise du corona l'a poussée dans le précipice. Il lui serait trop difficile d'encore trouver de nouveaux investissements. Les problèmes que connaît la startup, semblent cependant remonter à pas mal de temps déjà, puisque les bureaux de Petnet sont par exemple proposés en location depuis octobre dernier, selon le site technologique Ars Technica.

Les choses sont à présent claires pour les clients. Désormais, ceux-ci devront eux-mêmes déposer manuellement les croquettes dans la mangeoire de leur compagnon à quatre pattes, ce qu'ils font depuis quelques semaines déjà, du moins on l'espère...

Les gadgets dans le nuage, qui prennent en charge vos tâches domestiques, sont pratiques certes, du moins jusqu'à ce qu'ils tombent en panne ou que l'entreprise sous-jacente arrête son serveur. C'est ce qui arrive à présent aux mangeoires 'intelligentes' de Petnet. L'entreprise vient en effet de connaître un début d'année particulièrement difficile. Lors d'une panne en février, des utilisateurs avaient déjà annoncé que leurs animaux avaient souffert de la faim, parce que les appareils s'étaient mis hors ligne pendant tout un temps et que les bébêtes n'avaient rien reçu à manger. Le correctif requis était sorti une semaine plus tard.Un coup dur pour l'entreprise, qui avait restauré son service fin février pour y renoncer définitivement quelques semaines après. Plusieurs clients ont vu leur appareil se bloquer, certains à partir de fin mars et d'autres à partir de mi-avril. Le service à la clientèle n'est malheureusement plus accessible depuis mars.Dans un communiqué, l'entreprise signale que la crise du corona l'a poussée dans le précipice. Il lui serait trop difficile d'encore trouver de nouveaux investissements. Les problèmes que connaît la startup, semblent cependant remonter à pas mal de temps déjà, puisque les bureaux de Petnet sont par exemple proposés en location depuis octobre dernier, selon le site technologique Ars Technica.Les choses sont à présent claires pour les clients. Désormais, ceux-ci devront eux-mêmes déposer manuellement les croquettes dans la mangeoire de leur compagnon à quatre pattes, ce qu'ils font depuis quelques semaines déjà, du moins on l'espère...