L'image classique du comptable tenant sous le bras son dossier facturation appartient désormais au passé. Aujourd'hui, quasiment chaque bureau comptable recourt à un logiciel qui effectue les imputations et traite les factures de manière automatique. Mais cela ne va pas s'arrêter là, selon Aeco. La start-up fintech est convaincue que durant les dix années à venir, le rôle de conseiller assumé par le comptable sera lui aussi de plus en plus automatisé. Vous aviez déjà eu l'occasion d'en savoir plus sur le sujet dans cet article consacré au Starter de la semaine de Data News.

Aeco a été fondée par trois frères habitant Louvain: Thomas, Arnout et Ruben Aertgeerts. En tant respectivement que juriste fiscal, ingénieur civil et physicien, ils forment une équipe complémentaire ayant une mission bien claire: automatiser les conseils fiscaux aux firmes et entrepreneurs. Aeco a vu le jour sous la forme d'une jeune pousse prometteuse au sein de l'accélérateur Start-it@KBC et est à présent opérationnelle depuis un an et demi.

'Laboratoire idéal'

Pour supporter les experts fiscaux et automatiser leur expertise, les trois frères ont développé une plate-forme logicielle. Si un client veut connaître par exemple les avantages fiscaux d'une voiture électrique, l'expert peut rapidement lui faire parvenir un premier avis automatisé.

Avec 28 bureaux et 580 collaborateurs, SBB Accountants & Adviseurs représente aujourd'hui le plus important bureau comptable et conseil en Flandre. L'injection de 700.000 euros de capital est importante pour Aeco, afin de poursuivre le développement de sa plate-forme et d'accélérer sa croissance de manière exponentielle. 'SBB est en outre un laboratoire idéal pour l'automatisation rapide des conseils et le transfert direct de ceux-ci aux 23.000 clients existants', apprend-on encore.

L'image classique du comptable tenant sous le bras son dossier facturation appartient désormais au passé. Aujourd'hui, quasiment chaque bureau comptable recourt à un logiciel qui effectue les imputations et traite les factures de manière automatique. Mais cela ne va pas s'arrêter là, selon Aeco. La start-up fintech est convaincue que durant les dix années à venir, le rôle de conseiller assumé par le comptable sera lui aussi de plus en plus automatisé. Vous aviez déjà eu l'occasion d'en savoir plus sur le sujet dans cet article consacré au Starter de la semaine de Data News.Aeco a été fondée par trois frères habitant Louvain: Thomas, Arnout et Ruben Aertgeerts. En tant respectivement que juriste fiscal, ingénieur civil et physicien, ils forment une équipe complémentaire ayant une mission bien claire: automatiser les conseils fiscaux aux firmes et entrepreneurs. Aeco a vu le jour sous la forme d'une jeune pousse prometteuse au sein de l'accélérateur Start-it@KBC et est à présent opérationnelle depuis un an et demi.Pour supporter les experts fiscaux et automatiser leur expertise, les trois frères ont développé une plate-forme logicielle. Si un client veut connaître par exemple les avantages fiscaux d'une voiture électrique, l'expert peut rapidement lui faire parvenir un premier avis automatisé.Avec 28 bureaux et 580 collaborateurs, SBB Accountants & Adviseurs représente aujourd'hui le plus important bureau comptable et conseil en Flandre. L'injection de 700.000 euros de capital est importante pour Aeco, afin de poursuivre le développement de sa plate-forme et d'accélérer sa croissance de manière exponentielle. 'SBB est en outre un laboratoire idéal pour l'automatisation rapide des conseils et le transfert direct de ceux-ci aux 23.000 clients existants', apprend-on encore.