Le fondeur de puces américain a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de dollars, en hausse de 56 pour cent par rapport à il y a un an. Le bénéfice d'exploitation a lui crû de 141 pour cent à 449 millions de dollars, alors que le bénéfice net est passé à 390 millions de dollars (+225 pour cent). La marge brute s'établit à 44 pour cent, soit un pour cent de plus que durant le trimestre correspondant de l'année dernière.

"Notre entreprise a pu passer à la vitesse supérieure durant le troisième trimestre grâce à la forte demande de PC, jeux et produits pour centres de données, ce qui a généré un chiffre d'affaires trimestriel record", déclare Dr. Lisa Su, présidene et CEO d'AMD.

"Il s'agit là de notre quatrième trimestre successif caractérisé par une croissance supérieure à 25 pour cent de notre chiffre d'affaires d'une année à l'autre, ce que confirme notre succès auprès des clients. Nous nous trouvons dans la position idéale pour réaliser la meilleure croissance au fur et à mesure où nous étofferons encore notre gamme de top-produits en lançant les prochaines générations de processeurs Ryzen, Radeon et EPIC."

CPU et GPU

La division 'computing & graphics' - les CPU pour PC et les GPU pour cartes graphiques - a le trimestre dernier enregistré un chiffre d'affaires d'1,67 milliard de dollars, ce qui représente une hausse de 31 pour cent sur une base annuelle.

Selon AMD, cela est dû à l'intérêt croissant pour les processeurs Ryzen, même si l'entreprise a vu régresser son chiffre d'affaires tiré des cartes graphiques. Il n'empêche que ce chiffre a été quand même supérieur à celui du trimestre précédent. Le prix de vente moyen des cartes graphiques est en recul, même si AMD l'attribue au cycle de produit. AMD présentera du reste demain sa nouvelle génération de cartes graphiques, ce qui fait que les acheteurs postposent peut-être quelque peu leurs emplettes.

Marché professionnel

Dans le segment 'enterprise, embedded and semi-custom products', l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires d'1,13 milliard de dollars, en progression de 116 pour cent par rapport à l'année dernière. Ici, AMD signale de meilleures ventes des 'semi-custom products' et des processeurs EPYC. Ces derniers sont les CPU qu'AMD propose pour le marché des serveurs. Quant aux 'semi-custom products', ce sont les puces fabriquées sur mesure, alias les SoC, avec comme exemples les plus connus la PlayStation 5 et les Xbox Series X et S qui sortiront bientôt.

AMD occupe actuellement une position particulièrement enviable. Alors que son principal concurrent Intel est depuis quelque temps déjà aux prises avec des problèmes techniques, AMD parvient elle à s'imposer auprès tant des consommateurs que des clients professionnels avec de nouvelles générations de produits. L'entreprise est passée à la vitesse supérieure sur le plan professionnel. C'est ainsi qu'elle a annoncé hier le rachat de Xilinx, ce qui lui permettra d'étendre son empreinte sur le marché des centres de données.

Pour le trimestre prochain, AMD table sur un chiffre d'affaires de trois milliards de dollars. Elle compte dans ce but notamment sur ses nouveaux CPU Ryzen présentés récemment et commercialisés début novembre.

Le fondeur de puces américain a réalisé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 2,8 milliards de dollars, en hausse de 56 pour cent par rapport à il y a un an. Le bénéfice d'exploitation a lui crû de 141 pour cent à 449 millions de dollars, alors que le bénéfice net est passé à 390 millions de dollars (+225 pour cent). La marge brute s'établit à 44 pour cent, soit un pour cent de plus que durant le trimestre correspondant de l'année dernière."Notre entreprise a pu passer à la vitesse supérieure durant le troisième trimestre grâce à la forte demande de PC, jeux et produits pour centres de données, ce qui a généré un chiffre d'affaires trimestriel record", déclare Dr. Lisa Su, présidene et CEO d'AMD."Il s'agit là de notre quatrième trimestre successif caractérisé par une croissance supérieure à 25 pour cent de notre chiffre d'affaires d'une année à l'autre, ce que confirme notre succès auprès des clients. Nous nous trouvons dans la position idéale pour réaliser la meilleure croissance au fur et à mesure où nous étofferons encore notre gamme de top-produits en lançant les prochaines générations de processeurs Ryzen, Radeon et EPIC."CPU et GPULa division 'computing & graphics' - les CPU pour PC et les GPU pour cartes graphiques - a le trimestre dernier enregistré un chiffre d'affaires d'1,67 milliard de dollars, ce qui représente une hausse de 31 pour cent sur une base annuelle.Selon AMD, cela est dû à l'intérêt croissant pour les processeurs Ryzen, même si l'entreprise a vu régresser son chiffre d'affaires tiré des cartes graphiques. Il n'empêche que ce chiffre a été quand même supérieur à celui du trimestre précédent. Le prix de vente moyen des cartes graphiques est en recul, même si AMD l'attribue au cycle de produit. AMD présentera du reste demain sa nouvelle génération de cartes graphiques, ce qui fait que les acheteurs postposent peut-être quelque peu leurs emplettes.Marché professionnelDans le segment 'enterprise, embedded and semi-custom products', l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires d'1,13 milliard de dollars, en progression de 116 pour cent par rapport à l'année dernière. Ici, AMD signale de meilleures ventes des 'semi-custom products' et des processeurs EPYC. Ces derniers sont les CPU qu'AMD propose pour le marché des serveurs. Quant aux 'semi-custom products', ce sont les puces fabriquées sur mesure, alias les SoC, avec comme exemples les plus connus la PlayStation 5 et les Xbox Series X et S qui sortiront bientôt.AMD occupe actuellement une position particulièrement enviable. Alors que son principal concurrent Intel est depuis quelque temps déjà aux prises avec des problèmes techniques, AMD parvient elle à s'imposer auprès tant des consommateurs que des clients professionnels avec de nouvelles générations de produits. L'entreprise est passée à la vitesse supérieure sur le plan professionnel. C'est ainsi qu'elle a annoncé hier le rachat de Xilinx, ce qui lui permettra d'étendre son empreinte sur le marché des centres de données.Pour le trimestre prochain, AMD table sur un chiffre d'affaires de trois milliards de dollars. Elle compte dans ce but notamment sur ses nouveaux CPU Ryzen présentés récemment et commercialisés début novembre.