Epic Games est connu pour être le développeur du jeu populaire Fortnite, mais aussi d'Unreal Engine, une plate-forme de développement qui constitue la base d'une grande partie du secteur actuel du jeu. Epic voulait cependant 'franchir le cap des jeux', et ce rachat de la plate-forme musicale indépendante très connue dans le monde, semble s'inscrire dans cette ambition.

Bandcamp est l'appellation d'une des plates-formes musicales les plus prisées des artistes, et Epic Games ne veut pas changer cela, peut-on lire dans un communiqué. 'Elle restera une plate-forme indépendante', affirme Ethan Diamond, qui a aidé à créer la boutique musicale. 'Les produits et services ne partiront pas ailleurs. Les artistes garderont encore et toujours 82 pour cent sur chaque vente, et la plate-forme continuera de déterminer sa façon de proposer la musique.' Epic Games signale cependant vouloir étendre la boutique musicale par de nouvelles possibilités de paiement, et internationaliser davantage le site.

Favorite parmi les artistes

Bandcamp offre aux clients la possibilité d'acheter et de télécharger de la musique sans DRM, plus ou moins directement auprès des artistes en personne. La plate-forme est la favorite de nombreux artistes qui, sur les achats effectués sur Bandcamp, conservent nettement plus d'argent qu'avec des services de diffusion à la Spotify par exemple.

Pour Epic Games, il s'agit là d'un premier rachat en dehors du secteur des jeux pur. Ces dernières années déjà, l'entreprise avait repris plusieurs développeurs de logiciels, studios de jeux et fabricants d'éléments 3D. On ignore encore précisément ce qu'elle envisage de faire avec Bandcamp.

Plate-forme de contenus

Dans un communiqué de presse, Epic Games évoque la mise en oeuvre d'un magasin en ligne plus large, convenant 'pour du contenu, de la technologie, des jeux, de l'art, de la musique, etc.' En quelque sorte une version personnelle d'iTunes, peut-être, ce qui cadrerait bien avec une entreprise qui depuis des années déjà est en litige avec Apple.

Mais il est bien connu également que le monde en ligne d'Epic Games même n'est pas tout simple et que donc, le back-end et l'interface utilisateur d'une plate-forme telle Bandcamp pourraient permettre d'apporter une amélioration rapide sur ce plan. Dans le cadre d'un scénario encore plus ambitieux, la musique de Bandcamp pourrait même être intégrée dans un système de gestion d'actifs numériques pour l'Unreal Engine. Un créateur de jeu dans l'Unreal Engine pourrait alors non seulement utiliser toutes sortes d'éléments 3D, mais aussi souscrire directement des licences sur la musique de fond et les sons.

Epic Games est connu pour être le développeur du jeu populaire Fortnite, mais aussi d'Unreal Engine, une plate-forme de développement qui constitue la base d'une grande partie du secteur actuel du jeu. Epic voulait cependant 'franchir le cap des jeux', et ce rachat de la plate-forme musicale indépendante très connue dans le monde, semble s'inscrire dans cette ambition.Bandcamp est l'appellation d'une des plates-formes musicales les plus prisées des artistes, et Epic Games ne veut pas changer cela, peut-on lire dans un communiqué. 'Elle restera une plate-forme indépendante', affirme Ethan Diamond, qui a aidé à créer la boutique musicale. 'Les produits et services ne partiront pas ailleurs. Les artistes garderont encore et toujours 82 pour cent sur chaque vente, et la plate-forme continuera de déterminer sa façon de proposer la musique.' Epic Games signale cependant vouloir étendre la boutique musicale par de nouvelles possibilités de paiement, et internationaliser davantage le site.Bandcamp offre aux clients la possibilité d'acheter et de télécharger de la musique sans DRM, plus ou moins directement auprès des artistes en personne. La plate-forme est la favorite de nombreux artistes qui, sur les achats effectués sur Bandcamp, conservent nettement plus d'argent qu'avec des services de diffusion à la Spotify par exemple.Pour Epic Games, il s'agit là d'un premier rachat en dehors du secteur des jeux pur. Ces dernières années déjà, l'entreprise avait repris plusieurs développeurs de logiciels, studios de jeux et fabricants d'éléments 3D. On ignore encore précisément ce qu'elle envisage de faire avec Bandcamp.Dans un communiqué de presse, Epic Games évoque la mise en oeuvre d'un magasin en ligne plus large, convenant 'pour du contenu, de la technologie, des jeux, de l'art, de la musique, etc.' En quelque sorte une version personnelle d'iTunes, peut-être, ce qui cadrerait bien avec une entreprise qui depuis des années déjà est en litige avec Apple.Mais il est bien connu également que le monde en ligne d'Epic Games même n'est pas tout simple et que donc, le back-end et l'interface utilisateur d'une plate-forme telle Bandcamp pourraient permettre d'apporter une amélioration rapide sur ce plan. Dans le cadre d'un scénario encore plus ambitieux, la musique de Bandcamp pourrait même être intégrée dans un système de gestion d'actifs numériques pour l'Unreal Engine. Un créateur de jeu dans l'Unreal Engine pourrait alors non seulement utiliser toutes sortes d'éléments 3D, mais aussi souscrire directement des licences sur la musique de fond et les sons.