OpenSignal a dressé un classement des vitesses de téléchargement moyennes sur la 5G. C'est la Corée du Sud qui le domine avec 350 Mbps, suivie par l'Arabie Saoudite (275 Mbps environ), par Taiwan et par l'Australie (quelque 250 Mbps). Les Pays-Bas se classent à la treizième place avec approximativement 125 Mbs. Les vitesses sont une combinaison des résultats de différents opérateurs. La Belgique ne figure pas dans cette liste, probablement parce que le spectre 5G n'y a formellement pas encore été mis aux enchères et que seul Proximus propose commercialement la 5G en certains endroits.

Les Etats-Unis occupent la quinzième position avec une vitesse de téléchargement moyenne d'un peu plus de cinquante Mbps. Reuters fait remarquer ici que nombre d'opérateurs qualifient leur réseau de 5G, alors que la technologie (et les fréquences correspondantes) ne sont pas encore pleinement utilisées. Aujourd'hui, il existe un réseau 5G dans vingt états américains.

Belgique: de 36 à 42 Mbps sur la 4G

Qui plus est, les Etats-Unis ne font ainsi guère mieux que le réseau 4G de notre pays. Selon OpenSignal, Telenet est avec 43,2 Mbps le réseau 4G le plus rapide, suivi par Proximus (38,8 Mbps) et par Orange (36,3 Mbps). La connexion 4G (moyenne) la plus rapide chez nous n'est donc inférieure que d'un peu plus de 10 Mbps à la connexion 5G moyenne aux Etats-Unis.

IBPT: 80,6 Mbps sur la 4G

Mais si on compare cela à l'étude effectuée par le régulateur télécom IBPT au début de cette année, la Belgique dépasse alors largement les Etats-Unis. De cette étude, il apparaissait en effet qu'en 2020, la vitesse de téléchargement moyenne en Belgique était de 80,6 Mbps. Ici encore, c'est Telenet qui s'avérait le plus rapide, même s'il nous faut apporter la nuance, selon laquelle cela ne s'applique qu'à la vitesse de téléchargement, et pas à l'upload ou aux expériences d'utilisation en matière de jeux, de diffusion ou d'autres applications.

Tout semble indiquer que la 5G belge placera la barre encore nettement plus haut. Notre rédaction avait testé fin de l'année dernière le réseau 5G de Proximus et en était arrivée à des vitesses atteignant 450 Mbps, avec, il est vrai, un faible upload d'à peine 17 Mbps. Il nous faut cependant apporter ici la nuance selon laquelle les résultats de l'IBPT et d'OpenSignal portent sur la vitesse moyenne. Même si la 5G est capable de fournir des centaines de mégabits par seconde, la vitesse moyenne sera nettement plus faible, si on tient compte des régions caractérisées par une couverture de réseau moindre.

OpenSignal a dressé un classement des vitesses de téléchargement moyennes sur la 5G. C'est la Corée du Sud qui le domine avec 350 Mbps, suivie par l'Arabie Saoudite (275 Mbps environ), par Taiwan et par l'Australie (quelque 250 Mbps). Les Pays-Bas se classent à la treizième place avec approximativement 125 Mbs. Les vitesses sont une combinaison des résultats de différents opérateurs. La Belgique ne figure pas dans cette liste, probablement parce que le spectre 5G n'y a formellement pas encore été mis aux enchères et que seul Proximus propose commercialement la 5G en certains endroits.Les Etats-Unis occupent la quinzième position avec une vitesse de téléchargement moyenne d'un peu plus de cinquante Mbps. Reuters fait remarquer ici que nombre d'opérateurs qualifient leur réseau de 5G, alors que la technologie (et les fréquences correspondantes) ne sont pas encore pleinement utilisées. Aujourd'hui, il existe un réseau 5G dans vingt états américains.Qui plus est, les Etats-Unis ne font ainsi guère mieux que le réseau 4G de notre pays. Selon OpenSignal, Telenet est avec 43,2 Mbps le réseau 4G le plus rapide, suivi par Proximus (38,8 Mbps) et par Orange (36,3 Mbps). La connexion 4G (moyenne) la plus rapide chez nous n'est donc inférieure que d'un peu plus de 10 Mbps à la connexion 5G moyenne aux Etats-Unis.Mais si on compare cela à l'étude effectuée par le régulateur télécom IBPT au début de cette année, la Belgique dépasse alors largement les Etats-Unis. De cette étude, il apparaissait en effet qu'en 2020, la vitesse de téléchargement moyenne en Belgique était de 80,6 Mbps. Ici encore, c'est Telenet qui s'avérait le plus rapide, même s'il nous faut apporter la nuance, selon laquelle cela ne s'applique qu'à la vitesse de téléchargement, et pas à l'upload ou aux expériences d'utilisation en matière de jeux, de diffusion ou d'autres applications.Tout semble indiquer que la 5G belge placera la barre encore nettement plus haut. Notre rédaction avait testé fin de l'année dernière le réseau 5G de Proximus et en était arrivée à des vitesses atteignant 450 Mbps, avec, il est vrai, un faible upload d'à peine 17 Mbps. Il nous faut cependant apporter ici la nuance selon laquelle les résultats de l'IBPT et d'OpenSignal portent sur la vitesse moyenne. Même si la 5G est capable de fournir des centaines de mégabits par seconde, la vitesse moyenne sera nettement plus faible, si on tient compte des régions caractérisées par une couverture de réseau moindre.