En général, le réseau à haut débit se porte bien dans notre pays. 91,1 pour cent des habitants peuvent atteindre des vitesses de 100 Mbps ou plus. Ils sont 93,5 pour cent à atteindre la vitesse de 30 Mbps, alors que 99,9 pour cent a accès à internet à la vitesse minimale d'1 Mbps ou supérieure.

Ces chiffres émanent de l'IBPT qui, après son atlas des réseaux mobiles, dresse à présent la carte des réseaux fixes pour l'ensemble des 2.664 communes belges. Attention: il s'agit ici de la vitesse maximale accessible et pas de la vitesse de l'abonnement en cours.

Moins d'1 Mbps

Malgré ces bons chiffres s'appliquant à la majorité de la population, il reste des 'trous' dans le réseau. C'est ainsi qu'il y a aujourd'hui encore 2.263 habitations dans les provinces de Namur, Liège, Luxembourg et Hainaut, où il n'est même pas possible d'atteindre la vitesse d'1 Mbps.

Tel est le cas surtout à Saint-Vith, Philippeville, Trois-Ponts et Houffalize, mais le total pour les quatre provinces précitées atteint 102 communes. L'IBPT fait cependant observer que 35 d'entre elles ont accès à la 4G et que par la voie de satellites, il est possible d'atteindre partout 20 Mbps.

En général, le réseau à haut débit se porte bien dans notre pays. 91,1 pour cent des habitants peuvent atteindre des vitesses de 100 Mbps ou plus. Ils sont 93,5 pour cent à atteindre la vitesse de 30 Mbps, alors que 99,9 pour cent a accès à internet à la vitesse minimale d'1 Mbps ou supérieure.Ces chiffres émanent de l'IBPT qui, après son atlas des réseaux mobiles, dresse à présent la carte des réseaux fixes pour l'ensemble des 2.664 communes belges. Attention: il s'agit ici de la vitesse maximale accessible et pas de la vitesse de l'abonnement en cours.Moins d'1 MbpsMalgré ces bons chiffres s'appliquant à la majorité de la population, il reste des 'trous' dans le réseau. C'est ainsi qu'il y a aujourd'hui encore 2.263 habitations dans les provinces de Namur, Liège, Luxembourg et Hainaut, où il n'est même pas possible d'atteindre la vitesse d'1 Mbps.Tel est le cas surtout à Saint-Vith, Philippeville, Trois-Ponts et Houffalize, mais le total pour les quatre provinces précitées atteint 102 communes. L'IBPT fait cependant observer que 35 d'entre elles ont accès à la 4G et que par la voie de satellites, il est possible d'atteindre partout 20 Mbps.