analyse

L'audition de Sundar Pichai a accouché d'une souris: 'Il ne faut pas venir chez Google avec des anecdotes'

  • Mise à jour à

L'audition du CEO de Google, Sundar Pichai, devant le Congrès américain doit être considérée comme le point final d'une année, durant laquelle Big Tech a été appelé à rendre des comptes. C'était urgent, mais a-t-on vraiment appris quelque chose?

Sundar Pichai, CEO de Google, a témoigné devant la Chambre des représentants américaine le 11 décembre 2018 © Reuters

Est-ce possible que des historiens considèrent à l'avenir 2018 comme une année, au cours de laquelle la société a pris conscience de la face cachée de Big Tech? Oui - les différents scandales Facebook y joueront à coup sûr un rôle éminent -, mais cela ne sera en tout cas pas dû aux diverses auditions organisées par le Congrès américain avec les CEO des grandes firmes technologiques.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez -1 articles gratuits par mois

Je m'enregistre

Les abonnés du Datanews bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Datanews.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné