Ces derniers mois déjà, l'ex-directeur d'Uber, Kalanick, a vendu pour plus de 2 milliards d'actions de l'entreprise. L'homme, âgé de 43 ans aujourd'hui, avait dû durant l'été de 2017 quitté son poste chez Uber, lorsque d'importants actionnaires ne le voulaient plus à la tête de l'entreprise. Sous sa direction, Uber avait été mise en cause suite à des accusations d'intimidation sexuelle et d'autres comportements pour le moins douteux sur le lieu de travail.

Après avoir renoncé à son poste de directeur, Kalanick s'était vu attribuer un siège au sein du conseil d'administration, ce qui en faisait une sorte de commissaire. Au sein des firmes américaines, les conseils d'administration et des commissaires forment souvent un seul et même organe, où une distinction est établie entre les administrateurs exécutifs et non-exécutifs.

Ces derniers mois déjà, l'ex-directeur d'Uber, Kalanick, a vendu pour plus de 2 milliards d'actions de l'entreprise. L'homme, âgé de 43 ans aujourd'hui, avait dû durant l'été de 2017 quitté son poste chez Uber, lorsque d'importants actionnaires ne le voulaient plus à la tête de l'entreprise. Sous sa direction, Uber avait été mise en cause suite à des accusations d'intimidation sexuelle et d'autres comportements pour le moins douteux sur le lieu de travail.Après avoir renoncé à son poste de directeur, Kalanick s'était vu attribuer un siège au sein du conseil d'administration, ce qui en faisait une sorte de commissaire. Au sein des firmes américaines, les conseils d'administration et des commissaires forment souvent un seul et même organe, où une distinction est établie entre les administrateurs exécutifs et non-exécutifs.