Les téléphones de Nokia sont fabriqués depuis 2016 par HMD Global, finnoise elle aussi. L'entreprise Nokia Technologies même se concentre surtout sur la technologie réseautique.

HMD reçoit à présent un sérieux investissement notamment de Nokia Technologies, mais Google et le fondeur de puces Qualcomm y investissent également. Selon l'agence Reuters, on ne connaît pas le montant des investissements de chaque entreprise, mais il s'agirait de sommes comparables.

Avec cet argent, Nokia souhaite lancer sur le marché davantage d'appareils 5G, mais elle souhaite aussi continuer de s'étendre. Récemment, la marque s'est implantée au Brésil, mais l'Afrique et l'Inde sont aussi envisagées. Aujourd'hui, l'entreprise a déjà vendu 240 millions de téléphones.

Avec ses appareils Nokia, HMD Global mise surtout sur la simplicité. Les appareils tournent par exemple sur Android One, une version non adaptée d'Android, qui fait l'objet de mises à jour système tous les deux ans et de mises à jour sécuritaires tous les trois ans.

Les téléphones de Nokia sont fabriqués depuis 2016 par HMD Global, finnoise elle aussi. L'entreprise Nokia Technologies même se concentre surtout sur la technologie réseautique.HMD reçoit à présent un sérieux investissement notamment de Nokia Technologies, mais Google et le fondeur de puces Qualcomm y investissent également. Selon l'agence Reuters, on ne connaît pas le montant des investissements de chaque entreprise, mais il s'agirait de sommes comparables.Avec cet argent, Nokia souhaite lancer sur le marché davantage d'appareils 5G, mais elle souhaite aussi continuer de s'étendre. Récemment, la marque s'est implantée au Brésil, mais l'Afrique et l'Inde sont aussi envisagées. Aujourd'hui, l'entreprise a déjà vendu 240 millions de téléphones.Avec ses appareils Nokia, HMD Global mise surtout sur la simplicité. Les appareils tournent par exemple sur Android One, une version non adaptée d'Android, qui fait l'objet de mises à jour système tous les deux ans et de mises à jour sécuritaires tous les trois ans.