Selon Canalys, les ventes ont crû de 7 pour cent en comparaison avec 2020, pour atteindre 1,35 milliard de smartphones. Elles seraient ainsi à un niveau comparable à celui de 2019, avant que ne se manifeste la pandémie du corona. La firme sud-coréenne Samsung a été le plus important producteur avec quasiment 275 millions d'appareils mobiles expédiés vers les points de vente et une part de 20 pour cent du marché mondial. Apple a pour sa part expédié 230 millions de smartphones pour une part de marché de 16 pour cent. Suivent alors les producteurs chinois Xiaomi, Oppo et Vivo.

Canalys explique qu'il y a eu surtout une forte demande d'appareils mobiles en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique latine. Il est question en l'occurrence ici de modèles bon marché. Mais la demande de modèles plus coûteux d'Apple et de Samsung a été importante également. Selon l'analyste, les gens sont devenus davantage dépendants du smartphone durant la pandémie, en raison par exemple des QR-codes et du shopping en ligne.

Selon Canalys, les ventes ont crû de 7 pour cent en comparaison avec 2020, pour atteindre 1,35 milliard de smartphones. Elles seraient ainsi à un niveau comparable à celui de 2019, avant que ne se manifeste la pandémie du corona. La firme sud-coréenne Samsung a été le plus important producteur avec quasiment 275 millions d'appareils mobiles expédiés vers les points de vente et une part de 20 pour cent du marché mondial. Apple a pour sa part expédié 230 millions de smartphones pour une part de marché de 16 pour cent. Suivent alors les producteurs chinois Xiaomi, Oppo et Vivo.Canalys explique qu'il y a eu surtout une forte demande d'appareils mobiles en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique et en Amérique latine. Il est question en l'occurrence ici de modèles bon marché. Mais la demande de modèles plus coûteux d'Apple et de Samsung a été importante également. Selon l'analyste, les gens sont devenus davantage dépendants du smartphone durant la pandémie, en raison par exemple des QR-codes et du shopping en ligne.