En raison de cette fuite, leurs numéros de téléphone, leurs adresses électroniques et d'autres données ont été diffusées dans un forum de hackers, qui pourraient s'en servir à des fins d'escroquerie sur internet. La fuite a visé au total plus d'un demi-milliard d'utilisateurs du réseau Facebook, dont 3,18 millions de Belges.

Les données volées portent sur les numéros de téléphone des utilisateurs, leur identifiant Facebook, leur nom complet, leur domicile, leur date de naissance et adresse de courrier électronique.

"Nous nous attendons à ce que des criminels en possession de ces données tentent à présent d'escroquer des gens. La plus grande vigilance est donc de mise face à des tentatives de phishing. Méfiez-vous des courriels, messages et autres appels téléphoniques qui vous demanderaient vos données bancaires ou tout autre information sensible", presse le ministre.

En raison de cette fuite, leurs numéros de téléphone, leurs adresses électroniques et d'autres données ont été diffusées dans un forum de hackers, qui pourraient s'en servir à des fins d'escroquerie sur internet. La fuite a visé au total plus d'un demi-milliard d'utilisateurs du réseau Facebook, dont 3,18 millions de Belges.Les données volées portent sur les numéros de téléphone des utilisateurs, leur identifiant Facebook, leur nom complet, leur domicile, leur date de naissance et adresse de courrier électronique."Nous nous attendons à ce que des criminels en possession de ces données tentent à présent d'escroquer des gens. La plus grande vigilance est donc de mise face à des tentatives de phishing. Méfiez-vous des courriels, messages et autres appels téléphoniques qui vous demanderaient vos données bancaires ou tout autre information sensible", presse le ministre.