Chombar restera cependant à bord en tant que présidente de l'entreprise qu'elle a cofondée. Dans ce rôle, elle succèdera en effet à Roland Duchâtelet.

Melexis produit surtout des puces pour voitures. Selon l'entreprise, chaque nouvelle voiture embarque en moyenne treize de ses puces, contre neuf en 2019. Mais durant la crise du corona, Melexis est également parvenue à trouver de nouveaux débouchés, à l'entendre. Elle a lancé des produits pour les deux et les trois roues, les appareils ménagers et pour l'industrie.

Sur la bonne voie

'Après deux années compliquées, durant lesquelles nous avons dû faire face à de fortes tensions au niveau du commerce mondial, ainsi qu'à une pandémie qu'on n'avait pas encore connue, la fin de 2020 a représenté une volte face pour Melexis', déclare Chombar dans un communiqué de presse. Durant l'année corona 2020, Melexis a réussi à enregistrer une hausse de 4 pour cent de son chiffre d'affaires à 507,5 millions d'euros. En 2019, le chiffre d'affaires avait encore régressé de 14 pour cent. Quant au bénéfice net, il a progressé de 15 pour cent à 69,3 millions d'euros.

Le moment propice pour démissionner, selon Chombar. 'A l'aube de ma dix-huitième année au poste de CEO de Melexis et à présent que l'entreprise a repris la voie de la croissance, c'est le bon moment pour changer', écrit-elle.

Chombar a fondé Melexis en 1988, conjointement avec son époux Rudi de Winter et avec Roland Duchâtelet. Elle passe pour être un modèle à suivre pour les femmes dans notre pays, ce qui a contribué à son élection par Data News comme ICT Personality of the Year 2018. 'Il faudra encore longtemps, avant que l'écart homme-femme se réduise tout à fait, alors que le monde en aurait bien besoin pour progresser', avait-elle déclaré à l'époque. 'La diversité dans toutes ses formes est nécessaire pour en arriver à de meilleurs produits, à de meilleurs services et à un meilleur monde.'

Chombar cèdera sa fonction de CEO à Marc Biron. Ce dernier travaille depuis 1997 pour Melexis, entre autres en tant que VP global development & quality et, récemment, en tant que general manager of the business unit Sense & Drive. Chombar accompagnera encore son successeur au cours des prochains mois, après quoi elle deviendra présidente, un poste qu'elle reprendra de Roland Duchâtelet, qui restera simple administrateur.

Chombar restera cependant à bord en tant que présidente de l'entreprise qu'elle a cofondée. Dans ce rôle, elle succèdera en effet à Roland Duchâtelet.Melexis produit surtout des puces pour voitures. Selon l'entreprise, chaque nouvelle voiture embarque en moyenne treize de ses puces, contre neuf en 2019. Mais durant la crise du corona, Melexis est également parvenue à trouver de nouveaux débouchés, à l'entendre. Elle a lancé des produits pour les deux et les trois roues, les appareils ménagers et pour l'industrie.'Après deux années compliquées, durant lesquelles nous avons dû faire face à de fortes tensions au niveau du commerce mondial, ainsi qu'à une pandémie qu'on n'avait pas encore connue, la fin de 2020 a représenté une volte face pour Melexis', déclare Chombar dans un communiqué de presse. Durant l'année corona 2020, Melexis a réussi à enregistrer une hausse de 4 pour cent de son chiffre d'affaires à 507,5 millions d'euros. En 2019, le chiffre d'affaires avait encore régressé de 14 pour cent. Quant au bénéfice net, il a progressé de 15 pour cent à 69,3 millions d'euros.Le moment propice pour démissionner, selon Chombar. 'A l'aube de ma dix-huitième année au poste de CEO de Melexis et à présent que l'entreprise a repris la voie de la croissance, c'est le bon moment pour changer', écrit-elle.Chombar a fondé Melexis en 1988, conjointement avec son époux Rudi de Winter et avec Roland Duchâtelet. Elle passe pour être un modèle à suivre pour les femmes dans notre pays, ce qui a contribué à son élection par Data News comme ICT Personality of the Year 2018. 'Il faudra encore longtemps, avant que l'écart homme-femme se réduise tout à fait, alors que le monde en aurait bien besoin pour progresser', avait-elle déclaré à l'époque. 'La diversité dans toutes ses formes est nécessaire pour en arriver à de meilleurs produits, à de meilleurs services et à un meilleur monde.'Chombar cèdera sa fonction de CEO à Marc Biron. Ce dernier travaille depuis 1997 pour Melexis, entre autres en tant que VP global development & quality et, récemment, en tant que general manager of the business unit Sense & Drive. Chombar accompagnera encore son successeur au cours des prochains mois, après quoi elle deviendra présidente, un poste qu'elle reprendra de Roland Duchâtelet, qui restera simple administrateur.