Selon Facebook, 1,7 milliard de personnes dans le monde n'ont pas accès à un compte en banque, alors que le système financier actuel n'est pas à la hauteur. Grâce à Novi, tout un chacun pourra cependant effectuer ses opérations de manière sûre et abordable, et bénéficier des fonctions de base et du service à la clientèle. Pour ce test, l'entreprise collaborera avec la plate-forme de crypto-commerce Coinbase et avec la firme de chaînes de blocs Paxos.

Selon le directeur de Novi, David Marcus, le porte-monnaie sera testé avec le Pax Dollar, une crypto-monnaie associée au dollar américain. Cela implique que la monnaie soit couverte par de l'argent 'sonnant et trébuchant'. Les utilisateurs pourront acheter des Pax Dollar avec leur compte Novi et les conserver dans leur porte-monnaie via Coinbase. Ensuite, les utilisateurs Novi pourront transférer cette monnaie vers d'autres personnes et en recevoir. Les destinataires pourront de leur côté convertir le montant reçu directement dans leur monnaie locale.

Monnaie numérique mondiale

Novi s'inscrit dans un projet controversé de Facebook ciblant une monnaie numérique mondiale, mieux connue sous l'appellation Libra. Cette dernière avait été très critiquée par des contrôleurs de par le monde, qui estimaient que le Libra pourrait saper l'impact des banques centrales, ce qui engendrerait de l'instabilité financière.

Facebook a ressorti son crypto-projet plus tôt cette année sous l'appellation Diem. L'entreprise collaborera avec une banque pour émettre la crypto-espèce Diem, associée au dollar américain. Le porte-monnaie numérique a également changé de nom: il ne s'appelle plus Calibra, mais bien Novi.

Dans un communiqué, Facebook déclare vouloir à terme intégrer Novi dans le crypto-réseau Diem. On ignore encore si et quand Facebook compte déployer son porte-monnaie numérique à l'échelle mondiale.

Selon Facebook, 1,7 milliard de personnes dans le monde n'ont pas accès à un compte en banque, alors que le système financier actuel n'est pas à la hauteur. Grâce à Novi, tout un chacun pourra cependant effectuer ses opérations de manière sûre et abordable, et bénéficier des fonctions de base et du service à la clientèle. Pour ce test, l'entreprise collaborera avec la plate-forme de crypto-commerce Coinbase et avec la firme de chaînes de blocs Paxos.Selon le directeur de Novi, David Marcus, le porte-monnaie sera testé avec le Pax Dollar, une crypto-monnaie associée au dollar américain. Cela implique que la monnaie soit couverte par de l'argent 'sonnant et trébuchant'. Les utilisateurs pourront acheter des Pax Dollar avec leur compte Novi et les conserver dans leur porte-monnaie via Coinbase. Ensuite, les utilisateurs Novi pourront transférer cette monnaie vers d'autres personnes et en recevoir. Les destinataires pourront de leur côté convertir le montant reçu directement dans leur monnaie locale.Novi s'inscrit dans un projet controversé de Facebook ciblant une monnaie numérique mondiale, mieux connue sous l'appellation Libra. Cette dernière avait été très critiquée par des contrôleurs de par le monde, qui estimaient que le Libra pourrait saper l'impact des banques centrales, ce qui engendrerait de l'instabilité financière.Facebook a ressorti son crypto-projet plus tôt cette année sous l'appellation Diem. L'entreprise collaborera avec une banque pour émettre la crypto-espèce Diem, associée au dollar américain. Le porte-monnaie numérique a également changé de nom: il ne s'appelle plus Calibra, mais bien Novi.Dans un communiqué, Facebook déclare vouloir à terme intégrer Novi dans le crypto-réseau Diem. On ignore encore si et quand Facebook compte déployer son porte-monnaie numérique à l'échelle mondiale.