Selon le New York Times, Facebook a aussi supprimé de sa plate-forme deux vidéos réalisées par Bannon, parce qu'elles incitaient à la violence.

La semaine dernière déjà, Twitter avait banni du web un compte de Bannon, alors que YouTube avait supprimé une vidéo, dans laquelle l'ex-conseiller de Trump plaidait pour user de violence à l'égard de deux fonctionnaires américains, dont l'immunologue bien connu Anthony Fauci.

Bannon est considéré comme l'un des architectes de la victoire électorale de Trump en 2016. Il s'était ensuite vu confier un important poste de conseiller à la Maison Blanche qu'il quitta en 2017.

Selon le New York Times, Facebook a aussi supprimé de sa plate-forme deux vidéos réalisées par Bannon, parce qu'elles incitaient à la violence.La semaine dernière déjà, Twitter avait banni du web un compte de Bannon, alors que YouTube avait supprimé une vidéo, dans laquelle l'ex-conseiller de Trump plaidait pour user de violence à l'égard de deux fonctionnaires américains, dont l'immunologue bien connu Anthony Fauci.Bannon est considéré comme l'un des architectes de la victoire électorale de Trump en 2016. Il s'était ensuite vu confier un important poste de conseiller à la Maison Blanche qu'il quitta en 2017.