Bannon y plaidait pour le recours à la violence contre deux importants fonctionnaires américains, dont l'immunologue bien connu Anthony Fauci. YouTube a supprimé pour cette raison aussi une vidéo de Bannon.

Les menaces portent sur un nouvel épisode de la série en ligne "War Room Pandemic" de Bannon. Il y plaide en faveur du licenciement d'Anthony Fauci, un éminent immunologue américain, et de Christopher Wray, le directeur du FBI. "Je veux en fait aller un pas plus loin", ajoute-t-il. "Je planterais leurs têtes sur des pics et enficherais ceux-ci de part et d'autre de la Maison Blanche, en guise d'avertissement pour les bureaucrates fédéraux."

Le profil Twitter de Bannon, @warroompandemic, n'apparaît plus sur Twitter ce vendredi matin. On y trouve une mention, selon laquelle le compte est suspendu, parce qu'il enfreint les règles de la plate-forme de microblogage.

YouTube a supprimé la vidéo et a annoncé dans la foulée que le compte de Bannon était suspendu "une semaine au moins". "Nous avons retiré la vidéo parce qu'elle enfreint notre politique contre l'appel à la violence", a déclaré Alex Joseph, porte-parole de YouTube. "Nous resteront attentifs et continuerons d'appliquer notre politique après la période électorale."

Twitter n'a pas encore réagi à une demande de commentaires. L'activiste de la droite radicale Bannon est considéré comme l'un des architectes de la victoire de Trump en 2016. Il s'est ensuite vu attribuer un poste de conseiller à la Maison Blanche, qu'il quitta en 2017.

Bannon y plaidait pour le recours à la violence contre deux importants fonctionnaires américains, dont l'immunologue bien connu Anthony Fauci. YouTube a supprimé pour cette raison aussi une vidéo de Bannon.Les menaces portent sur un nouvel épisode de la série en ligne "War Room Pandemic" de Bannon. Il y plaide en faveur du licenciement d'Anthony Fauci, un éminent immunologue américain, et de Christopher Wray, le directeur du FBI. "Je veux en fait aller un pas plus loin", ajoute-t-il. "Je planterais leurs têtes sur des pics et enficherais ceux-ci de part et d'autre de la Maison Blanche, en guise d'avertissement pour les bureaucrates fédéraux."Le profil Twitter de Bannon, @warroompandemic, n'apparaît plus sur Twitter ce vendredi matin. On y trouve une mention, selon laquelle le compte est suspendu, parce qu'il enfreint les règles de la plate-forme de microblogage.YouTube a supprimé la vidéo et a annoncé dans la foulée que le compte de Bannon était suspendu "une semaine au moins". "Nous avons retiré la vidéo parce qu'elle enfreint notre politique contre l'appel à la violence", a déclaré Alex Joseph, porte-parole de YouTube. "Nous resteront attentifs et continuerons d'appliquer notre politique après la période électorale."Twitter n'a pas encore réagi à une demande de commentaires. L'activiste de la droite radicale Bannon est considéré comme l'un des architectes de la victoire de Trump en 2016. Il s'est ensuite vu attribuer un poste de conseiller à la Maison Blanche, qu'il quitta en 2017.