Lors de son annonce faite en juin de l'année dernière, Facebook nourrissait d'énormes ambitions pour cette monnaie mondiale qui serait liée à différentes espèces existantes. Mais certains experts financiers avaient aussitôt fait part de leurs préoccupations. Avant la fin de 2019, des partenaires importants comme PayPal, Mastercard et eBay se retirèrent du projet.

Forme allégée

Facebook entend à présent poursuivre l'aventure, mais sous une forme allégée, selon le Financial Times. Dans un premier temps, on aurait droit à une monnaie liée uniquement au dollar. D'autres espèces suivraient ultérieurement. La date de lancement exacte dépendrait de celle, où le Libra serait approuvé par le contrôleur boursier suisse comme pouvant servir de service de paiement.

Lors de son annonce faite en juin de l'année dernière, Facebook nourrissait d'énormes ambitions pour cette monnaie mondiale qui serait liée à différentes espèces existantes. Mais certains experts financiers avaient aussitôt fait part de leurs préoccupations. Avant la fin de 2019, des partenaires importants comme PayPal, Mastercard et eBay se retirèrent du projet.Facebook entend à présent poursuivre l'aventure, mais sous une forme allégée, selon le Financial Times. Dans un premier temps, on aurait droit à une monnaie liée uniquement au dollar. D'autres espèces suivraient ultérieurement. La date de lancement exacte dépendrait de celle, où le Libra serait approuvé par le contrôleur boursier suisse comme pouvant servir de service de paiement.