OpenIP existe depuis 2005 et est un fournisseur de communications unifiées, qui collabore avec plus de 1.300 intégrateurs et partenaires IT et télécoms. L'entreprise dispose d'une plate-forme e-business pour proposer ses solutions. Elle affiche ainsi des ressemblances avec Destiny, qui possède depuis 2018 un portail similaire.

Ce rachat par Destiny se passe juste après l'arrivée d'Apax Partners, un investisseur français, avec qui l'entreprise venait d'annoncer ses ambitions de pénétrer sur le marché français.

En ajoutant OpenIP, le nombre de collaborateurs de Destiny dépassera en tout plus de trois cents personnes, alors que son chiffre d'affaires s'établira à quelque 80 millions d'euros. Le fondateur d'OpenIP, Laurent Silvestri, rejoindra l'équipe directoriale de Destiny.

"L'alliance avec le groupe Destiny et le soutien d'Apax Partners vont nous permettre d'accélérer notre évolution sur le marché français", déclare Silvestri. "Les synergies naturelles entre nos deux entreprises, l'alchimie entre les équipes en place et la puissance du groupe représentent un véritable atout pour pouvoir réagir pleinement à la numérisation des télécommunications professionnelles."

OpenIP est le premier rachat de Destiny en France, mais certainement pas le dernier. "Nous voulons occuper une place en vue sur les marchés où nous sommes présents, et recherchons du reste d'autres rachats sur le marché français", précise le CEO Daan De Wever. "Nous n'y croîtrons cependant pas n'importe comment. Ce que nous voulons, c'est renforcer nos gammes mutuelles, apprendre les uns des autres et unir nos forces pour réaliser notre ambition et devenir un acteur dominant en Europe sur le plan des solutions de communication sûres via le nuage."

OpenIP existe depuis 2005 et est un fournisseur de communications unifiées, qui collabore avec plus de 1.300 intégrateurs et partenaires IT et télécoms. L'entreprise dispose d'une plate-forme e-business pour proposer ses solutions. Elle affiche ainsi des ressemblances avec Destiny, qui possède depuis 2018 un portail similaire.Ce rachat par Destiny se passe juste après l'arrivée d'Apax Partners, un investisseur français, avec qui l'entreprise venait d'annoncer ses ambitions de pénétrer sur le marché français.En ajoutant OpenIP, le nombre de collaborateurs de Destiny dépassera en tout plus de trois cents personnes, alors que son chiffre d'affaires s'établira à quelque 80 millions d'euros. Le fondateur d'OpenIP, Laurent Silvestri, rejoindra l'équipe directoriale de Destiny."L'alliance avec le groupe Destiny et le soutien d'Apax Partners vont nous permettre d'accélérer notre évolution sur le marché français", déclare Silvestri. "Les synergies naturelles entre nos deux entreprises, l'alchimie entre les équipes en place et la puissance du groupe représentent un véritable atout pour pouvoir réagir pleinement à la numérisation des télécommunications professionnelles."OpenIP est le premier rachat de Destiny en France, mais certainement pas le dernier. "Nous voulons occuper une place en vue sur les marchés où nous sommes présents, et recherchons du reste d'autres rachats sur le marché français", précise le CEO Daan De Wever. "Nous n'y croîtrons cependant pas n'importe comment. Ce que nous voulons, c'est renforcer nos gammes mutuelles, apprendre les uns des autres et unir nos forces pour réaliser notre ambition et devenir un acteur dominant en Europe sur le plan des solutions de communication sûres via le nuage."